A

357

Dossier : inventaire du patrimoine de Doulon

Date de publication : 08/06/2022

À l’est de Nantes, Doulon est depuis 30 ans un quartier en plein effervescence, bouleversé par l'urbanisation qui s’est emparée des anciennes terres maraîchères. Ces transformations récentes masquent les caractéristiques qui ont présidé à la vie de cet ancien village absorbé par sa grande voisine en 1908.


L’inventaire du patrimoine initié par la Ville de Nantes sur le territoire de Doulon-Bottière a permis de rappeler que, jusqu’aux années 1960, le village de Doulon est un rare exemple d’habitat dispersé sans aucun encellulement – ou regroupement – autour d’un pouvoir central (église ou château). Cette campagne aux portes de Nantes est dès le Moyen Âge morcelée entre plusieurs seigneurs qui y bâtissent des manoirs puis, au 18e siècle, des maisons de campagne.

Sur ce territoire éminemment rural et fréquemment inondé, l’agriculture est tout d’abord vivrière, plutôt tournée vers l’élevage. Les paysans habitent dans des hameaux de quelques habitations, au plus près de leurs champs.

Cette économie pluriséculaire se modifie au 19e siècle avec le grossissement du hameau de Toutes-Aides sous l’influence de la révolution industrielle nantaise. De nouveaux débouchés apparaissent et le maraîchage se développe depuis Toutes-Aides jusqu’au bourg. Il s’accompagne de transformations structurelles fortes avec le percement des deux voies de chemin de fer dont la présence initie un doublement de la population autour de la ligne Nantes-Châteaubriant.

Après une période de stabilisation dans la première moitié du 20e siècle, une nouvelle vague démographique transforme les terres orientales de Doulon, près du bourg, grâce à la création du dépôt du Blottereau et d’une cité SNCF. La cohabitation de populations cheminotes et maraîchères produit une identité singulière.

L’adoption du POS en 1985 et la transformation des terres maraîchères en terre constructible génèrent l’urbanisation définitive de l’ancien village : les lotissements fleurissent pour loger de nouveaux habitants.

Carte des éléments repérés dans le cadre de l'inventaire de Doulon

Carte des éléments repérés dans le cadre de l'inventaire de Doulon

Date du document : 05-2022

Les résultats de cette étude sont dorénavant consultables dans ce dossier thématique consacré à Doulon :

Histoire de l’agriculture, du maraîchage et de l’horticulture

> Paysages du territoire de Doulon pendant l’Ancien Régime
> Pratiques agricoles à Doulon du Moyen Âge au 17e siècle
> Pratiques agricoles à Doulon au 18e et 19e siècles
> Maraîchage à Doulon
> Établissements Thoby

Patrimoine ferroviaire et cheminot

> Gare de Doulon
> Impacts du chemin de fer sur le territoire de Doulon
> Logements et équipements cheminots de Doulon
> Dépôt et gare de triage Nantes-Blottereau

Fabrique de la ville

> Caractéristiques du territoire de Doulon jusqu’au 19e siècle
> Caractéristiques du territoire de Doulon 19e – 20e siècles
> Habitat rural dans le quartier de Doulon-Bottière
> Habitat urbain dans le quartier de Doulon-Bottière
> Place du Vieux Doulon
> Hôtel de ville de Doulon  
> Cimetière du Vieux Doulon
> Casier National Judiciaire (CNJ)
> Stade Jean-Jacques Audubon
> Lycée La Colinière
> Lotissement Auguste-Praud

Organisation du territoire d’Ancien Régime

> Petit Blottereau
> Bonnetière
> Manoir de la Rivière
> Manoir Saint-Lô  
> Domaine de la Papotière  
> Domaine de la Colinière
> Ancienne église Saint-Médard
> Presbytère

Pour les promeneurs du dimanche, l’histoire et le patrimoine de Doulon sont également à explorer au fil des rues à travers deux parcours numériques :

> Les fermes doulonnaises
> Le patrimoine cheminot

Pour aller plus loin, découvrez les articles publiés dans le cadre du Plan Paysage et Patrimoine de Doulon / Toutes-Aides.