562

Dossier : Archéologie à Nantes

Date de publication : 06/06/2023

Depuis 2009, les archéologues de Nantes Métropole fouillent les sous-sols de Nantes. Leur travail nous permet de mieux comprendre l’histoire du territoire à travers l’étude des vestiges archéologiques, encore nombreux à découvrir.


La première démarche archéologique recensée à Nantes date de 1580 : une inscription dédiée au dieu Vulcain, découverte à proximité de la porte Saint-Pierre, est conservée à l’hôtel de ville comme témoin de l’histoire antique de Nantes. Au 18e siècle, les aménagements urbains entrepris pour détruire les murailles médiévales et ouvrir la ville sur ses faubourgs donnent de précieuses occasions d’observer les vestiges antiques de la ville. Mais il faut attendre le siècle suivant pour que l’archéologie s’affirme comme une véritable science : le nombre de fouilles se multiplie, et les découvertes font l’objet de publications scientifiques permettant de mieux comprendre l’évolution de la ville à travers les siècles. Un premier musée dédié à l’archéologie est ouvert à la chapelle de l’Oratoire en 1856. En 1899, il est installé dans l’actuel musée Dobrée. Dans la seconde moitié du 20e siècle, la Reconstruction de Nantes entraîne la disparition de nombreux vestiges anciens, peu voire non étudiés.

Pour tenter de pallier la difficulté de concilier l’intérêt scientifique de la fouille et les contraintes liées aux projets urbains, la Ville de Nantes crée en 2008 la Direction du patrimoine et de l’archéologie (DPArc) et son service consacré aux recherches archéologiques. À partir de 2009, les archéologues qui y travaillent sont agréés par le ministère de la Culture à mener des fouilles sur Nantes, puis à l’échelle des 24 communes de la métropole depuis 2015. Ils se consacrent à trois activités :
La recherche : étudier et conserver les vestiges archéologiques de la métropole,
L’aménagement urbain : réaliser des diagnostics archéologiques ou une fouilles préventives à la demande de l’État sur les zones concernées par des travaux d’aménagement publics ou privés,
Le patrimoine culturel : apporter de nouvelles connaissances sur l’histoire des civilisations anciennes.

Les sites étudiés couvrent les périodes gauloises, l’Antiquité, le Moyen Âge et l’époque moderne. Les découvertes issues des fouilles sont portées à la connaissance du public par le centre d’interprétation archéologique du Chronographe, situé à Rezé.

Ce dossier vous propose d’en apprendre davantage sur les activités du pôle Archéologie de la DPArc, ainsi que les observations et découvertes réalisées sur le terrain.

Collection « Le dessous des sols » : découvrez quelques unes des fouilles archéologiques effectuées à Nantes ces dernières années.
> Couvent des Cordeliers
> Porte Saint-Pierre
> Place Félix-Fournier
> 98-101 rue Gambetta
> 12 rue Russeil
> 5-9 rue évêque Émilien
> 6-7 boulevard Van Iseghem
> Rue des Vieilles Douves
> Square Fleuriot de Langle
> 22 boulevard Bénoni Goullin
> Boulevard de la Prairie au Duc – îlot A2
> Collégiale Notre-Dame
> Église Saint-Jacques – Jardins du chevet
> Place Athimon
> ZAC du Pré Gauchet – Îlot 6
> ZAC du Pré Gauchet – Îlot 5D

Les chantiers de fouilles se dévoilent aussi en vidéo !
> Fouilles archéologiques de la caserne Mellinet, 2018-2019
> Fouilles archéologiques du square Fleuriot De Langle, 2018
> Fouilles archéologiques du couvent des Cordeliers, 2014
> Restaurations et parcours patrimoniaux de la porte Saint-Pierre et du Manoir de la Psallette, 2014
> Fouilles archéologiques de la maison de la Fontaine d'Hérédie, 2013

Parcours archéologique autour de l’enceinte médiévale : du 4e au 18e siècle, la ville de Nantes était protégée par des murailles dont il reste encore aujourd’hui des marques dans le paysage. Explorez le centre-ville à la recherche de ces vestiges archéologiques !

Atlas archéologique de Nantes Métropole : mis en ligne en 2023, il vous permet de découvrir les observations archéologiques menées sur le territoire de Nantes et des 23 autres communes de la métropole à travers les siècles.

Accéder au site internet du Chronographe : situé à Rezé, ce centre d’interprétation de l’archéologique est ouvert au public.
> De septembre à juin : du mercredi au dimanche de 14h à 18h
> En juillet et août : du mardi au dimanche de 14h à 19h

Autres actualités :

Dans le cadre des Journées européennes de l’archéologie, ACTA Archéo réalisera des démonstrations...

Date de publication : 05/06/2024

Le mardi 28 mai dernier a eu lieu une cérémonie particulière à deux pas de la Beaujoire : la...

Date de publication : 05/06/2024

Ce samedi 1er juin, plusieurs visites guidées sont organisées pour découvrir le patrimoine...

Date de publication : 31/05/2024