1069

Dossier : les ponts de l’Erdre

Date de publication : 15/03/2023

Il ne subsiste aujourd’hui que cinq ponts franchissant la partie nantaise de l’Erdre. Difficile d’imaginer qu’il y a moins d’un siècle, cette rivière coulait à ciel ouvert, au cœur de la ville. Les ponts étaient alors nombreux à offrir aux Nantais.es un passage d’une rive à l’autre.


Nantes a longtemps porté le surnom de « Venise de l’Ouest ». Elle le devait à l’Erdre qui traversait son centre pour se jeter dans la Loire, au niveau des actuelles allées Flesselles et Brancas. Depuis, le lit de la rivière et ses ponts ont laissé place au cours des Cinquante Otages. Ces aménagements ont nécessité d’importants travaux menés au 19e et au 20e siècles sur l’Erdre.

Au début du 19e siècle, les autorités entreprennent la création du canal de Nantes à Brest. D’une longueur de 360 kilomètres, il a nécessité la canalisation de 8 rivières, le creusement de 3 canaux et la construction de 236 écluses. Parmi les cours d’eau concernés figuraient l’Erdre. Sa canalisation a nécessité de nombreux aménagements, dont la création, la destruction ou la reconstruction de ponts nantais, dont certains dataient du Moyen Âge.

Un siècle plus tard, à partir de 1926, le rapport de Nantes à son fleuve et sa rivière sont bouleversés suite aux comblements de la Loire et de l’Erdre. Entre 1929 et 1934, des travaux sont menés pour détourner la rivière à partir du quai Ceineray, via un tunnel souterrain passant sous les cours Saint-André et Saint-Pierre. Ces travaux sont suivis quelques années plus tard par le comblement de l’Erdre, qui permet l’aménagement du cours des Cinquante Otages. Ce nouveau chantier sonne le glas pour les derniers ponts de l’Erdre qui subsistaient entre les allées Flesselles et Brancas et le quai Ceineray. Des toponymes comme la place du Pont Morand ou encore la place de l’Écluse figurent comme les derniers vestiges visibles dans l’espace urbain de ces ouvrages disparus.

Ce dossier vous propose de découvrir l’histoire des ponts de l’Erdre, existants comme disparus. Les articles ont été écrits en grande partie par Antoine Pouponneau, ancien membre de l’équipe des Archives de Nantes.

> Pont de la Jonelière
> Pont de la Tortière
> Pont de la Motte-Rouge
> Pont de Saint-Mihiel
> Pont Morand
> Pont de l’Hôtel de Ville
> Pont des Petits-Murs
> Pont de l’Écluse
> Pont des Halles
> Pont d’Orléans
> Pont de l’Erdre
> Pont de Tbilissi

Profitez également d’une balade numérique le long de l’Erdre à la découverte de ses ponts via notre carte interactive.

carte_pont_erdre.JPG

Autres actualités :

Dans le cadre des Journées européennes de l’archéologie, ACTA Archéo réalisera des démonstrations...

Date de publication : 05/06/2024

Le mardi 28 mai dernier a eu lieu une cérémonie particulière à deux pas de la Beaujoire : la...

Date de publication : 05/06/2024

Ce samedi 1er juin, plusieurs visites guidées sont organisées pour découvrir le patrimoine...

Date de publication : 31/05/2024