Bandeau
Perrières Sport à Bonne Garde

758

Ancien pont de l'Écluse


Le pont de l’Écluse reliait la rue Feltre à la rue des Trois Croissants. Un premier pont fut bâti en 1828, mais il fut très vite remplacé par un nouvel édifice en 1843. C’est sous ces deux ponts que se trouvait « l’Écluse de Nantes », élément important du canal de Nantes à Brest, d’où le nom de l’édifice.

Le pont fut aussi brièvement nommé pont Madame en hommage à la duchesse du Berry, veuve du fils héritier de Charles X et qui en posa la première pierre le 29 juin 1828. La construction d’un pont à cet endroit avait pour but de suppléer au pont des Halles alors défaillant.

Pont de l’Écluse lors de la visite du président Gaston Doumergue à Nantes

Pont de l’Écluse lors de la visite du président Gaston Doumergue à Nantes

Date du document : avril 1930

Le premier édifice était composé d’une arche unique en maçonnerie de « belles pierres » et de deux culées faisant corps avec les parois du canal. Mais l’ouvrage était trop « bombé », ce qui rendait la circulation dangereuse. La construction d’un nouveau pont fut donc décidée en 1843. Cette fois on décida d’établir un pont constitué d’un tablier métallique plat directement posé sur les deux bajoyers de l’écluse et sur une pile de maçonnerie construite au milieu du déversoir. Le tablier fut réalisé en fonte par la fonderie Voruz.

Démolition du pont de l'Écluse lors du comblement de l'Erdre

Démolition du pont de l'Écluse lors du comblement de l'Erdre

Date du document : 02-01-1941

Dans une lettre du 1er janvier 1886, l’ingénieur ordinaire du canal de Nantes à Brest, M. Kerviler, fit remarquer au maire de Nantes que le pont de l’Écluse était en mauvais état et qu’il devenait urgent de le réparer. Les parties métalliques étaient encore viables mais celles en bois étaient pourries. En effet, le pont de l’Écluse comportait trois travées qui comprenaient chacune six poutres en fonte portant des poutrelles transversales en bois de chêne, surmontées d’un platelage également en bois. L’ingénieur proposa donc de remplacer les parties de bois par des pièces en fer. On décida également cette année là, de remplacer les éléments en fonte par d’autres en acier.

Pont de l’Écluse et de la rue de Feltre

Pont de l’Écluse et de la rue de Feltre

Date du document : 1910

Le pont devint par la suite un élément important pour la circulation urbaine. C’est pourquoi les travaux entamés à partir juillet 1902 et qui se prolongèrent en août provoquèrent le mécontentement des habitants, qui signèrent alors une pétition pour faire accélérer le chantier.

Le pont finit par disparaitre suite aux comblements au début des années 1940.

Antoine Pouponneau
Archives de Nantes  
2014

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En savoir plus

Pages liées

Dossier Histoire des ponts de la Loire

Tags

Centre Ville Comblement Erdre Pont

Contributeurs

Rédaction d'article :

Antoine Pouponneau

Vous aimerez aussi

Jean-Baptiste Carrier (1756-1794)

Personnalité nantaise

Militant révolutionnaire, ce juriste auvergnat est élu représentant du peuple à la Convention nationale, désignée au suffrage universel pour rédiger une constitution républicaine. S’il...

Contributeur(s) :Samuel Guicheteau

Date de publication : 03/03/2021

2000

Le 51 boulevard de l'Egalité a connu plusieurs vies : il a vu naître le petit lycée de Chantenay en 1911 dont l'histoire s'est poursuivie à quelques encablures, le long du boulevard...

Contributeur(s) :Philippe Bouglé , Vincent Priou , Odette Rabu ...

Date de publication : 07/03/2019

2233

Ports

Architecture et urbanisme

Le port de Nantes occupe le site de fond de l’estuaire, à 56 kilomètres de la mer, à l’emplacement du premier pont. Ce sont les révolutions techniques dans les transports maritimes...

Contributeur(s) :Jacques Marcadon

Date de publication : 08/04/2019

4337