Bandeau
20 octobre 1941 : exécution du Commandant Hotz Danse

535

Ancien pont des Petits-Murs


Si le pont des Petits-Murs était toujours en élévation, il relierait l’actuelle place des Petits-Murs à la rue Beaurepaire. Cet édifice doit son nom au fait qu’il était une partie de la muraille du 13e siècle qui traversait l’Erdre. Il était empruntable seulement par les piétons à cause de sa forte pente et des escaliers qui le composaient.

Élévation et coupe du pont des Petits-Murs dans son état de 1784, réalisé par Crucy

Élévation et coupe du pont des Petits-Murs dans son état de 1784, réalisé par Crucy

Date du document : 1784

En 1755, la muraille fut supprimée et le pont des Petits-Murs fut remplacé par une passerelle en bois. À partir de 1792, il fut projeté de la remplacer par un édifice en pierre imaginé par l’architecte voyer Crucy, qui était alors en charge des grands aménagements urbains nantais. Les travaux de fondation débutèrent la même année, mais ils furent vite arrêtés faute de moyens financiers suffisants.

En août 1797, les habitants décidèrent de se mobiliser à travers une pétition pour relancer le projet dessiné par Crucy. Le pont prévu par l’architecte nantais était ambitieux et innovant. L’édifice était en réalité un double pont qui permettait de relier la rue du Cheval Blanc à celle du pont Sauvetout (rue Beaurepaire) et de relier la rue du Cheval Blanc au quai de la Triperie (allée d’Orléans). L’architecte Crucy avait proposé tout un ensemble d’aménagements accessoires et d’embellissements à proximité du pont à édifier. Ce projet était très coûteux et, malgré les demandes du conseil municipal, l’architecte refusa de le modifier, ce qui empêcha le redémarrage du chantier.

Projet pour la reconstruction du pont des Petits-Murs imaginés par Crucy

Projet pour la reconstruction du pont des Petits-Murs imaginés par Crucy

Date du document : juillet 1797

En 1803, l’entreprise Mesnard offrit à la Ville de Nantes de construire le pont en respectant les dessins de Crucy en l’échange un droit de péage de 25 ans. Le chantier fut très lent. En 1809, M. Mesnard obtint le droit de modifier les plans de Crucy et l’année suivante, son entreprise édifia un pont volant en bois qui devait servir pendant le temps des travaux. Enfin terminé en 1816, le pont de M. Mesnard fut finalement détruit en juin 1830 dans le cadre de l’aménagement du canal de Nantes à Brest.

Pont métallique de type Polonceau, imaginé pour remplacer le pont des Petits-Murs

Pont métallique de type Polonceau, imaginé pour remplacer le pont des Petits-Murs

Date du document : 1835

On proposa de le remplacer par un pont métallique de type Polonceau en 1835, mais ce projet fut abandonné l’année suivante car les autorités décidèrent de privilégier la construction d’un pont partant de la place de l’Abreuvoir, le futur pont de l’Hôtel de Ville.

Antoine Pouponneau
Archives de Nantes
2014

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En savoir plus

Pages liées

Dossier Histoire des ponts de la Loire

Dossier : les ponts de l’Erdre

Tags

Architecte et urbaniste Centre Ville Erdre Pont

Contributeurs

Rédaction d'article :

Antoine Pouponneau

Vous aimerez aussi

Couvents

Société et culture

L’histoire des couvents, abbayes et maisons religieuses de Nantes ne se distingue guère de celle des autres grandes villes de l’Ouest, si ce n’est peut-être par un renouveau plus marqué...

Contributeur(s) :Alain Croix , Marcel Launay

Date de publication : 22/02/2019

4333

Le 25 décembre 1891, la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul est inaugurée. La croisée du transept et le chœur romans ont été reconstruits dans un style gothique. 457 années auront...

Contributeur(s) :Noémie Boulay

Date de publication : 13/09/2021

1962

Aviron

Société et culture

    L’aviron a très tôt été à Nantes un sport nautique florissant, grâce à la présence de l’Erdre, un plan d’eau idéal.

Contributeur(s) :Jean-Claude Pinson

Date de publication : 17/10/2023

132