Jean Meschinot (Monnières, vers 1420 - ?, 1491)
Paul Bellamy (Nantes, 1866 – Cambo, 1930)

Au nord de la Prairie-au-Duc, une petite île a porté successivement les noms de « Cochard » et « Videment » en référence à ses différents propriétaires ou locataires. 

Carte Ile Videment au 18e siècle

Carte Ile Videment au 18e siècle

Date du document : 02/2021

Un îlot isolé 

Habitée depuis le 18e siècle, elle ne semble pas être rattachée à la Prairie-au-Duc avant 1811 et, à cette époque, une grosse boire lui donne encore un accès protégé à la Loire. 

Plan de l'île Cochard concédée à Monsieur Videment par contrat d’acensement

Plan de l'île Cochard concédée à Monsieur Videment par contrat d’acensement

Date du document : 1784

En 1831, une fonderie et un atelier de construction de machines y sont installés ainsi qu’un hameau composé des habitations du propriétaire et des employés. A cette époque, aucune rue ne dessert cet ensemble et la présence d’une digue isole plus encore le hameau en favorisant l’ensablement et amoindrissant la voie d’eau.

Île Videment et la pointe de l'île Gloriette

Île Videment et la pointe de l'île Gloriette

Date du document : vers 1830

Le rattachement à la Prairie-au-Duc

En 1840, la disparition de la boire réunit définitivement l’île Videment à la Prairie-au-Duc. Les habitants de l’île demandent donc la création d’une rue sur la Prairie-au-Duc qui leur permettrait de rejoindre la ligne des ponts. A la suite de cette demande, la Ville s’interroge sur l’ouverture de la « grande » voirie de l’île de la Prairie-au-Duc, sujet qu’elle avait abandonné aux propriétaires privés depuis la vente de l’île en 1791. En attendant la création de voies carrossables, un bac, un bateau à fond plat, relie la rive de l’ancienne île au cœur de Nantes.

Copie du plan d'une partie de Nantes comprenant les îles Videment, du Pré-au-Duc et Mabon dessiné par Clément Sollier

Copie du plan d'une partie de Nantes comprenant les îles Videment, du Pré-au-Duc et Mabon dessiné par Clément Sollier

Date du document : 1844

En 1853, l’ancienne île Videment est rescindée à la demande de ses propriétaires – la famille Pelloutier – et des locataires des chantiers de construction navale pour supprimer sa partie nord dont la forme en coude favorise l’amas de sable.

Projet d'appriation du rivage de l'Ile-au-Duc pour l'établissement des chantiers de construction navale

Projet d'appriation du rivage de l'Ile-au-Duc pour l'établissement des chantiers de construction navale

Date du document : 1869

Les travaux de rescindement et de remblaiement réalisés par l’administration des Ponts et Chaussées transforme le profil de la rive nord de la Prairie-au-Duc sur lequel sera bâti le quai André Rhuys à partir de 1898.

Direction du patrimoine et de l'archéologie, Ville de Nantes / Nantes Métropole ; Service du Patrimoine, Inventaire général, Région Pays de la Loire
Inventaire du patrimoine des Rives de Loire
2021

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.