Rugby
Bains publics de Prinquiau

A

1496

Stade - vélodrome Petit Breton


Succédant au vélodrome de Longchamp, le stade-vélodrome Petit-Breton marque le développement du cyclisme dans l'entre-deux-guerres. Il est toujours visible rue de la Durantière, entouré de rues aux noms évocateurs : petit-Breton, Petite-Reine...

La bicyclette triomphe dans la France de la Belle Epoque. Confidentielle en 1870, sa pratique compte près de deux millions d’adeptes en 1906 constitués en associations vélocipédiques. Aussi, malgré le succès grandissant des épreuves sur route (le premier tour de France a lieu en 1903), les avantages d’une piste fermée expliquent l’extraordinaire essor des vélodromes à la fin du 19e siècle.

A Nantes, la première course vélocipède à lieu le 1er avril 1883 sur le cours Saint-André. A partir de 1895, les cyclistes nantais peuvent s’entraîner sur une piste en terre à Beauséjour et le 17 août 1897, le vélodrome de Longchamp est inauguré. Supplanté par le parc des Sports du Champ de Mars ouvert en 1912, ce vélodrome cesse toute activité après la Grande Guerre.

Stade - vélodrome Petit-Breton et tribune, rue de la Durantière

Stade - vélodrome Petit-Breton et tribune, rue de la Durantière

Date du document : 26-11-2010

Un nouveau stade-vélodrome nantais

Il faut attendre les années 1920 pour que la cité se dote d’un nouveau vélodrome : le vélodrome Petit Breton. Ce nouvel équipement sportif, créé à l'initiative d'un promoteur privé (Alfred Ollive, également initiateur de l'urbanisation du quartier de la Durantière) est donné en location au Véloce Sport Nantais, société sportive fondé en 1892 dont le siège est établi au café Continental, place Royale. 

Inauguré le 3 août 1924, le vélodrome rend hommage dès sa création au grand champion Lucien Mazan dit Petit Breton.

Ticket d'entrée pour une manifestation sportive au stade – vélodrome

Ticket d'entrée pour une manifestation sportive au stade – vélodrome

Date du document : 08-08-1926

Stade-vélodrome Petit-Breton, côté nord

Stade-vélodrome Petit-Breton, côté nord

Date du document : 26-11-2010

Un équipement sportif modèle

Pendant l’entre-deux-guerres, le site est le théâtre de nombreuses manifestations sportives. Municipal à partir de 1938, le vélodrome se déploie sur un terrain de 32 450 m² et comporte les équipements suivants : « Une piste cycliste de 500 mètres en ciment armé, un terrain de football, des cabines pour les coureurs, des vestiaires avec douches, un bureau, une maison de trois pièces et dépendances pour le concierge, trois WC, une installation de trois hauts parleurs avec cabine, une tribune pour le public de 80 mètres de long, deux buffets, un monument à Petit-Breton. » Le règlement intérieur établi à partir de 1938 servira de modèle aux autres équipements sportifs municipaux.

Archives de Nantes
2011


Témoignage : Souvenirs d'enfance au Petit-Breton

« Mes plus beaux souvenirs d’enfance, ce sont les courses de vélo au vélodrome du Petit-Breton. C’est comme ça que l’on a vu les Bartaly, les Bobet, les Fausto Coppi, enfin tous les grands. Les enfants du quartier campaient devant la porte du vélodrome....

Témoignage : Des courses à faire se déplacer les foules

« Georges Bautru a fondé la Pédale Chantenaysienne en 1935 alors qu’il était encore compétiteur. Il a couru pendant longtemps, jusqu’à la quarantaine. Il avait un magasin de vélo au 75, rue de la Montagne à l’emplacement du hammam actuel. Le club a toujours...

Témoignage : Le vélodrome des champions

« Comme courses, il y avait des stayers. Le stayer, c’est le coureur qui court derrière une moto qui sert d’entraîneur. C’est très spectaculaire ! Les Nantais étaient très friands de cette course. Dans les années 1930 et 1950, il y avait des arrivées...

Témoignage : Coureur cycliste, un rêve de gosse...

« Le vélo a perdu un peu de son éclat. Moi, quand j’étais gamin, avant la guerre j’allais voir plein de courses. Il y en avait au rond-point de Paris, à Boulay Paty, à Doulon. Les gens se déplaçaient parce que c’était leur distraction et ça faisait rêver...


En bref...

Localisation :

Durantière (rue de la) 14, NANTES

Date de construction :

1924

Typologie :

architecture de culture recherche sport ou loisir

En savoir plus

Bibliographie

Archives de Nantes, De la Contrie à la Durantière, Ville de Nantes, Nantes, 2011 (coll. Quartiers à vos mémoires)

Webographie

L'Association Pédale Chantenaysienne Lien s'ouvrant dans une nouvelle fenêtre

Pages liées

Vélodrome de Longchamp

Le Métallo-Sport-Chantenaysien et la plaine de jeux de la Durantière

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Nathalie Barré

Témoignage :

Jacques Guénel ,  André Guillet ,  Jeannine Huteau

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.