HLM de la Contrie
Quartier Général-Mellinet

Au cœur du quartier de la Musse, la place du Petit-Bois est une petite place aux allures champêtres, un lieu de vie animé tout au long de l'année par les Amis de la Place qui y organisent jeux, fêtes et repas en plein air.

Retirée des grands axes de circulation et difficile d’accès, la place du Petit-Bois est située au cœur du quartier de la Musse, issu de l’ancienne seigneurie du Plessis de la Musse. Un quartier sillonné par un réseau de chemins comme le chemin Richeux, la rue Raspail et la rue Nicolas-Appert, qui serpente au bas de la colline de la Salle-Verte. Ancien village, puis banlieue campagnarde, le quartier de la Musse se caractérise encore aujourd’hui par son organisation autour d’un dédale de ruelles, d’impasses étroites, de jardins enclos de vieux murs et de constructions basses. 

Comme une place de village

Avec sa forme triangulaire caractéristique, la place du Petit-Bois est une respiration dans ce quartier à l’ambiance malgré tout assez minérale. Plantée en son centre de chênes chevelus, de sophoras et de catalpas aux troncs élancés (venus remplacer les gros acacias qui naguère bordaient la place), ombragée et dotée de bancs, elle est cernée d’anciennes maisons villageoises, pour la plupart. Il y avait là autrefois un étang où les blanchisseuses venaient laver leur linge et un bosquet, un « petit bois » ainsi dénommé en opposition au « grand » bois de la seigneurie de Launay situé plus au sud. L’étang fut comblé vers 1880. Lui succéda une place en terre battue. Une pompe fut installée en face du numéro 8, qui alimentait en eau tous les riverains. Un puits public, qui a été comblé, existait aussi passage Proutier. La pompe est demeurée jusqu’en 1965.

Avant-guerre, à la belle saison, des petits cirques ambulants y plantaient leurs tréteaux, attirant une foule avide de distractions. Des cinémas forains et des troupes de théâtre itinérantes y donnaient des séances en plein air.

Place du Petit-Bois

Place du Petit-Bois

Date du document : sans date

Des artisans ambulants à la trésorerie des impôts

Pendant la Seconde Guerre mondiale, un abri fut creusé sous le terre-plein pour servir de refuge lors des bombardements. La place n’a jamais accueilli de marché, en revanche, commerces et ateliers y fleurissaient : menuisier, serrurier, couvreur, plombier, qui réparait aussi les casseroles et les seaux… Dans les années 1930, sur un grand jardin, un entrepreneur grec implante une fabrique de maroquinerie, remplacée dans les années 1950 par la trésorerie de Nantes Petit-Bois. Jusqu’alors pratiquement inconnue des Nantais, la petite place connaît une notoriété soudaine. Les voitures y affluent aux dates limites de remise des déclarations d’impôts… La perception ferme ses portes le 1er janvier 2008. Ses bureaux sont transférés sur le site du centre administratif Cambronne.

Place du Petit-Bois

Place du Petit-Bois

Date du document : 1981

Les Amis de la place du Petit-Bois

Dans la douceur d’une longue soirée de l’été 1989, un groupe de riverains auparavant mobilisés face aux nuisances d’un projet immobilier, lancent l’idée d’une soirée musicale en plein air, à laquelle ils inviteraient tous les habitants du quartier. L’idée se concrétise à la Saint-Jean 1990, sur une place du Petit-Bois transformée en théâtre de verdure. L’association des « Amis de la place du Petit Bois » naît officiellement au mois d’octobre suivant. Les Amis se donnent un triple objectif : préserver le caractère de la place et son environnement ; rechercher l’histoire du quartier et de son développement ; établir et maintenir la convivialité.

En 1997, lorsque des travaux trop hâtifs destinés à aménager de nouvelles places de parking sont lancés, la détermination souriante des « Amis de la place du Petit-Bois » réussit à faire reculer les bulldozers et à sauver plusieurs arbres de la destruction. « Nous avons su nous battre pour conserver le cachet de notre petite place », déclare Annick Heaulme, qui préside alors l’association. « Nous aimerions aussi nous battre pour l’améliorer, pacifiquement bien sûr ! ». La concertation s’engage sous l’égide de l’adjointe spéciale de Chantenay, Claude Seyse. Le 26 mai 2002, la place du Petit-Bois rénovée est inaugurée.

Groupe Mémoire
2013

Place du Petit-Bois

Place du Petit-Bois

Date du document : 03-04-2013


Témoignage : Une place conviviale

« J’habite place du Petit-Bois depuis 1966. A ce moment-là, ce n’était pas un quartier très prisé. Il n’y avait pas le tout-à-l’égout, ni le gaz. C’était un peu insalubre. On voyait les eaux usées dans les caniveaux. J’ai en mémoire une petite dame qui...

Propos de Elisabeth Caron recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières - Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"


En bref...

En savoir plus

Bibliographie

Archives municipales de Nantes, Autour de la place Emile-Zola, Ville de Nantes, Nantes, 2013 (coll. Quartiers à vos mémoires)

Pages liées

Blanchisseuses 

Seconde Guerre mondiale

Place du Commerce

Place de la Croix-Bonneau

Place Émile-Zola

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Philippe Bouglé

Témoignage :

Elisabeth Caron

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.