Lotissement de la Durantière
Sucre

Place de la Croix-Bonneau

A

757


La place de la Croix-Bonneau pourrait résumer l'histoire du développement de la périphérie urbaine de Nantes : des terres maraîchères à l'aménagement d'une place dédiée aux transports urbains, le lieu a bien changé depuis le milieu du 19e siècle. Seule la croix du calvaire a su résister au temps, moyennant son déplacement.

Point de bifurcation des rues des Pavillons, du Plessis-Gautron, de la Convention, du Corps-de-Garde et de la Route de Saint-Herblain, la place de la Croix-Bonneau est, jusqu’aux années 1960, la limite urbaine de cette partie de Nantes, matérialisée jusqu’en 1944 par la présence d’une guérite d’octroi. Au-delà, le maraîchage et l’horticulture se sont développés au 19e siècle le long de la route de Saint-Herblain en particulier.

Guérite d'octroi entre la Croix-Bonneau et l'entrée de la rue de la Convention

Guérite d'octroi entre la Croix-Bonneau et l'entrée de la rue de la Convention

Date du document : années 1930

La présence d’une croix de mission caractérise cette place et lui donna son nom. En 1887, cette croix de granit a remplacé un simple calvaire en bois qui apparaît sur le cadastre napoléonien de 1840.

Croix de mission devant l'ancienne maison Giffarda, place de la Croix-Bonneau

Croix de mission devant l'ancienne maison Giffarda, place de la Croix-Bonneau

Date du document : 1982

Desservir la ZUP de Bellevue

L’urbanisation de l’ouest nantais à partir des années 1960 amorce la transformation de la place. La construction de la ZUP Nantes-Saint-Herblain et l’ouverture de la liaison Croix-Bonneau-Gare maritime en sont les moteurs. Inscrit dans le plan d’aménagement de 1948, le projet de cette nouvelle voie est réactivé au début des années 1960 : les premières constructions du grand ensemble de Bellevue sortent de terre et il devient urgent de « permettre un accès facile de cette cité à partir du centre de la ville » déclare l’adjoint aux travaux le 12 juillet 1965.

Au carrefour des nouveaux boulevards

En 1966, les parcelles permettant l’ouverture du futur boulevard Emile-Romanet, voie de trente mètres de largeur, parallèle à la Route de Saint-Herblain, sont acquis par la Société d’équipement de Loire-Atlantique, organisme promoteur de la ZUP. Cette acquisition signe la fin de l’activité maraîchère et horticole aux alentours de la Croix-Bonneau. La même année, la municipalité achète les terrains nécessaires au dégagement des abords de la place de la Croix-Bonneau, dont le diamètre doit être porté à cent-quarante mètres. Elargi, le nouveau carrefour dessert alors deux voies supplémentaires, les boulevards Emile-Romanet et Alexis-Carrel (futur boulevard Jean-Moulin), qui le relient au nouveau quartier de Bellevue. 

Place de la Croix-Bonneau

Place de la Croix-Bonneau

Date du document : 1982

Une place élargie et de nouvelles constructions

L’intensification de la circulation automobile et l’ouverture de la ligne de tramway empruntant l’axe Gare maritime–Croix-Bonneau à partir de janvier 1985 nécessitent un nouvel aménagement de la place à la fin des années 1980. Dans cette optique, la Ville acquiert en 1986, les immeubles situés entre les numéros 1 et 9 de la route de Saint-Herblain. La mise en œuvre de ce projet aboutit à la disparition d’un immeuble emblématique de la place devant lequel la croix fut longtemps implantée : La maison Giffard édifiée au tout début du 20e siècle et transformée en laverie à partir de 1969. Trente-deux logements sont alors construits par la Société d’HLM Loire-Atlantique Habitation entre 1989 et 1991, sur son emplacement.

Place de la Croix-Bonneau

Place de la Croix-Bonneau

Date du document : 30-11-2012

La célèbre croix est conservée mais déplacée du côté de la rue de la Convention en 1999 afin de permettre l’aménagement d’un parking devant ce nouvel immeuble.

Archives de Nantes
2013



En savoir plus

Bibliographie

Archives municipales de Nantes, Autour de la place Emile-Zola, Ville de Nantes, Nantes, 2013 (coll. Quartiers à vos mémoires)

Pages liées

Tramway

Place du Commerce

Place du Petit-Bois

Place Émile-Zola

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Nathalie Barré

Témoignage :

Juliette Guérineau ,  Simone Coutoux ,  André Martin

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.