Bandeau
Usine Béghin-Say Ancienne savonnerie de La Loire

3862

Croix Bonneau


La Croix Bonneau est l’une des composantes essentielles de Chantenay, commune indépendante de Nantes jusqu’en 1908. Ce micro-quartier est délimité au nord par le boulevard Léon Jouhaux, au sud par la rue du Bois Hercé et à l’est par la rue des Pavillons.

Des champs au micro-quartier nantais

En 1750, nous sommes alors sous le règne de Louis XV. À cette époque, Chantenay-sur-Loire regroupe quelques habitations autour de l’ancien bourg de Saint-Martin et des seigneuries de Plessis-de-la-Muse, des Dervallières, de la Hautière, de Launay ou encore du Plessis-Gautron. Le paysage est essentiellement composé de prés et de pâturages, de vergers, de forêts de châtaigniers et de quelques vignes. Ici, on retrouve déjà le quartier de la Fournillère, tout proche de la future Croix Bonneau.

Détail de la carte Cassini

Détail de la carte Cassini

Date du document : 1783

Au 19e siècle, le paysage de Chantenay-sur-Loire s’urbanise et les habitants jusque-là éleveurs, cultivateurs, vignerons et pécheurs en Loire, deviennent ouvriers dans les carrières, les raffineries et conserveries ou encore les chantiers navals. Ici, on retrouve les Bourderies, la Grande Lande, notre futur quartier, qui longe la rue de la Convention jusqu’à la Croix Bonneau et, à l’ouest, le chemin du Bois Hercé.

Détail de la carte d’État major

Détail de la carte d’État major

Date du document : 1846

En 1905, Chantenay-sur-Loire, sous l’administration de son maire, Paul Griveaud, est à la veille de son « annexion » par Nantes. L’avenue du Printemps n’existe pas encore mais on retrouve les impasses Brochard et Le Bigot, le chemin du Bois Hercé et la Croix Bonneau où se rejoignent le chemin des Pavillons et la rue de la Convention.

Plan de Chantenay-sur-Loire

Plan de Chantenay-sur-Loire

Date du document : 1905

Aujourd’hui les champs ont disparu, la carrière Barré aussi et le quartier apparaît tel qu’il est : le tram et les grands axes jusqu’à la place Croix Bonneau, la rue des Sables d’Olonne, les rues des Pavillons et du Bois Hercé, les impasses Brochard et Le Bigot, l’avenue du Printemps où se côtoient la Résidence des Sables d’Olonne et les maisons qui donnent tous sur des jardins et de grands arbres.

Vue aérienne du quartier de la Croix Bonneau

Vue aérienne du quartier de la Croix Bonneau

Date du document : 21e siècle

La carrière Barré

Sur le plan géologique, le quartier est implanté sur le socle granitique du Sillon de Bretagne. Ce granite a été exploité à ciel ouvert à Nantes, dans les carrières Misery, au pied de la Butte Sainte-Anne, de Grillaud, proche de la place Zola, ou encore à la Croix Bonneau, rue du Bois Hercé. De nombreux murets et maisons anciens, toujours apparents, ont été construits à partir de la roche extraite.

La carrière « Barré Maillocheau » apparaît sur des documents de statistiques industrielles de 1869 mais existait sans doute avant cette date. Elle a été exploitée jusqu’en 1962, date à laquelle elle a été comblée pour accueillir en 1970 le boulevard Jouhaux, puis en 1971 la Résidence des Sables d’Olonne.

Évolution de la carrière Barré

Évolution de la carrière Barré

Date du document : 3e quart du 20e siècle

La Résidence des Sables d’Olonne

À la suite de la construction des grands ensembles de Bellevue en 1965, les prés et pâturages de la Croix Bonneau cèdent la place à l’urbanisation. La société Nantaise d’HLM confie alors en 1970 la construction de 342 logements aux architectes Montfort et Pellerin sur le terrain du Bois Hercé où était exploitée la carrière Barré. Les appartements sont traversant tout comme les portes d’entrée qui donnent soit sur la rue des Sables d’Olonne qui dessert les 49 numéros, soit sur les jardins situés aux arrières.

La nécessité de relier le Grand Bellevue au centre-ville aboutit à la création du boulevard Jouhaux qui scinde littéralement en deux le quartier et scelle le sort de la rue de la Convention jusque-là véritable artère commerçante et sur laquelle débouche ce passage.

Adjudication restreinte pour la construction de 342 logements et passage de la Croix Bonneau vers la résidence des Sables d’Olonne

Adjudication restreinte pour la construction de 342 logements et passage de la Croix Bonneau vers la résidence des Sables d’Olonne

Date du document : 1968 et 1980-1982

La place de la Croix-Bonneau

La place de la Croix Bonneau est d’abord un point de convergence de plusieurs routes et apparaît, au milieu du 19e siècle, sur les premières cartes napoléoniennes comme simple repère. Avec le développement économique et industriel de la ville de Nantes, la Croix Bonneau devient un lieu de passage et de sédentarisation et constitue une limite urbaine jusque dans les années 1960, séparant maraîchage et horticulture d’un centre périurbain naissant. La construction de la ZUP Nantes-Saint-Herblain et l’ouverture de la liaison Gare Maritime-Croix Bonneau accélèrent la construction du quartier, qui irrigue désormais les grands ensembles du quartier Bellevue. À partir de 1966, le quartier Croix Bonneau est modelé dans sa forme contemporaine, avec l’ouverture de voies nouvelles et le boulevard Jouhaux puis la ligne de tram n°1 en 1985. Elle est donc aujourd’hui un carrefour d’importance où se côtoient tram et grands axes, ruelles et impasses, collectifs et maisons individuelles. Le calvaire qui se situait au sud-ouest de la place a été déplacé au nord-est de la ligne de tramway, à proximité de la pharmacie. L’ancien emplacement de la croix marquerait la localisation d’une source aujourd’hui disparue, la « bonne eau », qui aurait donné son nom au quartier.

Association des Habitants du Quartier Croix Bonneau
2021



Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En savoir plus

Webographie

Documentation

Découvrir l’exposition « La Croix Bonneau s’expose et se réinvente » ici

Catalogue de l’exposition « La Croix Bonneau s’expose et se réinvente » ici

Pages liées

Paul Griveaud (Charolles, 1847 - Nantes, 1909)

Rue de la Convention

Carrière Misery

Tramway

Place de la Croix-Bonneau

Tags

Bellevue - Chantenay - Sainte Anne Carrière Logement social et grand ensemble Ouvrier Quartier

Contributeurs

Rédaction d'article :

Association des Habitants du Quartier Croix Bonneau

Témoignage :

Jeannine, Marie-Thérèse, Yvette, Michel, Jacques, Laurent

Anecdote :

Association des Habitants du quartier Croix Bonneau

Vous aimerez aussi

C’est dans le faubourg de Vertais que la première école communale nantaise voit le jour en 1835 sous la municipalité de Ferdinand Favre. Au cours de la seconde moitié du 19e siècle,...

Contributeur(s) :Nathalie Barré

Date de publication : 19/01/2023

687

Observatoire du Petit-Port

Architecture et urbanisme

S’il abrite aujourd’hui un centre aéré et de loisirs, l’Observatoire a autrefois été un manoir, puis un important centre d’observation magnétique français.

Contributeur(s) :Amélie Decaux , Chloé Rouillon

Date de publication : 30/09/2021

2354

Ancienne poissonnerie de l'île Feydeau

Architecture et urbanisme/ Les insolites

Elle a vécu 87 ans, la grande poissonnerie qui occupait, à la poupe de l’île Feydeau, l’emplacement de l’actuel carré Feydeau. C’est en effet en 1851 qu’elle fut inaugurée et en 1940...

Contributeur(s) :Julie Aycard , Michaël Gheerbrant

Date de publication : 25/02/2019

3398