A

300

Dossier : Cimetières nantais

Date de publication : 25/10/2021

Les murs de Nantes ont la particularité de renfermer un nombre important de cimetières par rapport d’autres grandes villes de France. Ce ne sont pas moins de quinze lieux d’inhumation qui se répartissent sur le territoire.


Lieu de recueillement, le cimetière est également un lieu de patrimoine où se raconte l’histoire de la ville. Dans le cimetière de la Bouteillerie, les visiteurs peuvent observer des tombes datées du 18e siècle à nos jours, et qui témoignent des évolutions des modes funéraires. Outre l’intérêt patrimonial des sépultures, il s’agit d’un lieu de mémoire. À la fin de la Première Guerre mondiale, un carré militaire est créé afin d’enterrer les nombreux soldats tombés sur le champ de bataille. Plus vaste encore, le cimetière de Miséricorde est la dernière demeure de quelques uns des grands noms de l’histoire nantaise. Parmi eux sont enterrés l’architecte Jean-Baptiste Ceineray, l’homme politique Henri-Gabriel Guist’hau ou encore Jean-Romain Lefèvre et son épouse Pauline-Isabelle Utile, le couple à l’origine de la célèbre marque de biscuits LU.

Ce dossier thématique vous propose d’en apprendre davantage sur l’histoire de ces lieux d’inhumation et de mémoire nantais :

          > Cimetières

          > Cimetière de Miséricorde

          > Sections des victimes du Devoir du cimetière Miséricorde

          > Cimetière de la Bouteillerie

          > Cimetière de la Chauvinière

          > Monuments aux morts

          > Tombeaux

          > Colonne de Juillet 1830


Découvrez également les sépultures remarquables de Miséricorde et la Bouteillerie à travers nos parcours numériques :

          > Parcours sur le cimetière de Miséricorde

          > Parcours sur le cimetière de la Bouteillerie


Bonne découverte !