Bandeau
Eugène Livet (1820-1913) Pont de la Jonelière

1304

Rue Paul-Griveaud


Cette rue du quartier des Bourderies porte le nom de l’ancien maire de Chantenay, Paul Griveaud, qui marqua l’histoire de la commune.

Un espace resté longtemps rural

Au 19e siècle, les lieux sont occupés par des terres labourables, des prés et jardins. Ainsi ce secteur de Chantenay est longtemps resté emblématique de l'ancien quartier des Bourderies et de son histoire agricole, avant l’ère industrielle et l’urbanisation qui l’accompagne.

Sur les plans de Chantenay édités de 1902 à 1905, la rue Paul-Griveaud ne figure pas encore. L’aménagement de la place de la Nation à partir de 1904 s’accompagne de la création des rues en étoile dont la rue de la Fédération. Pour autant, la rue Paul-Griveaud n’est pas encore représentée.

Compte-tenu des dates de construction des maisons d'habitation qui bordent cette voie, il semble probable que la rue ait été réalisée vers 1910. Cette datation concorderait avec le nom qu'elle porte, celui de Paul Griveaud, l'ancien maire et le dernier maire de Chantenay décédé en 1909.

Paul Griveaud, dernier maire de Chantenay

Paul Griveaud (1847-1909) affichait son appartenance républicaine en tant que radical-socialiste. Il représente alors une nouvelle génération d'hommes politiques. Durant l'exercice de son mandat, entre 1900 et 1908, il affiche le souci de défendre les droits de ses concitoyens. Maire bâtisseur, il fait construire des équipements publics tels que des écoles ou une nouvelle mairie et rebaptise le nom des rues en puisant dans l'héritage de la Révolution française. Défendant la cause des ouvriers et des classe populaires face à la bourgeoisie industrielle nantaise, Paul Griveaud décide de l’ouverture de cours du soir et de cours professionnels gratuits. Il crée un restaurant municipal, un bureau de bienfaisance, un hôpital public. En 1908, il doit cependant prendre acte de l’annexion de Chantenay à la ville de Nantes, contre sa volonté. Il quitte alors la vie politique et meurt peu après.

Une rue de maisons individuelles

L'ouverture de cette rue au début du 20e siècle permettait de relier la rue de la Marseillaise, ancien chemin de Couëron, à la rue de Fonteny. Aujourd’hui située au cœur du quartier des Bourderies, elle constitue une rue résidentielle, bordée de maisons d'habitation datant principalement du début du 20e siècle, parfois remaniées ou bien comportant des extensions d'époque contemporaine.

Elles ont la particularité, sur toute la longueur et des deux côtés, d'être implantées en retrait de la rue, ce qui leur permet de bénéficier d'un jardinet donnant sur la rue. Le traitement des clôtures est uniformisé dans la partie haute, du n°17 au n°35, donnant une harmonie à l’ensemble.

Amélie Decaux, Chloé Rouillon
Direction du patrimoine et de l'archéologie, Ville de Nantes/Nantes Métropole
2021

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En savoir plus

Bibliographie

Le Chantenay de Griveaud, Archives de Nantes, Nantes, 2004

Pages liées

Dossier : PPP Bellevue – Chantenay – Sainte-Anne

Paul Griveaud (Charolles, 1847 - Nantes, 1909)

Place de la Nation

Hôtels de ville de Doulon et de Chantenay

Tags

Bellevue - Chantenay - Sainte Anne Maire Nom de rue Rue

Contributeurs

Rédaction d'article :

Amélie Decaux, Chloé Rouillon

Vous aimerez aussi

École élémentaire Ange Guépin

Architecture et urbanisme

L’école Ange Guépin, cinquième école du quartier de Malakoff, est construite entre 1975 et 1976 sur les plans de l’architecte de la Ville, Georges Evano. L’école est conçue sur le nouveau...

Contributeur(s) :Gaëlle Caudal , Irène Gillardot

Date de publication : 18/01/2023

785

Charette

Personnalité nantaise

La rue des Sept maires Charette, dans le quartier Monselet, et la notoriété de leur lointain cousin dans la contre-Révolution témoignent de la place sans égale de cette famille dans...

Contributeur(s) :Jean-Clément Martin , Guy Saupin

Date de publication : 21/01/2020

3933

Palais de la Bourse

Architecture et urbanisme/ Les incontournables

Symbole de la puissance économique de la ville et de ses marchands, élément fondateur de la naissance de la place de la Petite Hollande et la transformation des quais du Port-au-Vin,...

Contributeur(s) :Julie Aycard

Date de publication : 02/02/2021

3645