Compagnie des Indes
Prairie puis quartier de la Madeleine (1/2)

A

57

Place de la Nation

Contribuer

Se connecter


La construction de la place de la Nation fait partie d’un grand projet d’aménagement urbain de la commune de Chantenay. Paul Griveaud, maire jusqu’en 1908, en est l’un des principaux acteurs.

Un projet de grande envergure pour aménager la commune

L'existence et la réalisation de cette place sont dues en grande partie à Paul Griveaud, alors maire de Chantenay. En mai 1904, il cède gratuitement à la commune des terrains d'une superficie de 11 000 mètres carrés en vue de la création de rues, d'une place publique et de la construction d'une salle des fêtes, entérinée par le préfet de Loire-Inférieure.

En dotant cette place d’une salle des fêtes, Paul Griveaud veut faire de cette nouvelle place un lieu central et animé. Ses propriétés sont cédées en même temps que celles de messieurs Pajot, Blasse et Terrien.

Plan de terrains cédés à la commune de Chantenay

Plan de terrains cédés à la commune de Chantenay

Date du document : 14-04-1904

L'arrêté sera pris par le préfet le 12 mai 1905.

Les aménagements des espaces publics peuvent commencer. La commission des dénominations s’attelle à leur trouver des noms en lien avec l’idéal républicain de la municipalité. Ce sera la place de la Nation et ses rues feront référence à la Révolution française.

L’échec du projet de Griveaud

Dans un courrier écrit en avril 1904 par Paul Griveaud, à entête de son entreprise de construction et d’installation d'usines, l’édile précise que la construction de la salle des fêtes et de locaux pour les syndicats et sociétés de secours mutuels devra être faite par la commune de Chantenay dans un délai de quatre ans, « faute de quoi le terrain cédé resterait ma propriété ». La salle des fêtes est projetée entre la rue du 4 août et la rue de la Fédération, mais sa réalisation tarde.

La date anniversaire du 10 mai 1908 approchant, il propose de prolonger ce délai jusqu'à décembre 1908 pour laisser le temps à la nouvelle équipe municipale d'examiner le sujet. La commune de Chantenay vient en effet d’être rattachée à la Ville de Nantes. En décembre 1908, le conseil municipal de Nantes, présidé par le maire Paul Bellamy, décide de ne pas donner suite à ce projet dont l'utilité est remise en cause. L'architecte de la Ville soutient que la grande salle de la mairie suffit et préfère reporter une telle dépense pour la construction d'une grande salle de réunion dans le centre-ville de Nantes.

L’agrandissement de la place

En 1928, la Ville de Nantes prévoit un plan d'extension et d'alignement de voies entre la place et le chemin de Fonteny, qui permettra de créer la rue Louise en 1929, sur la base d'une impasse privée.

En juin 1930, la Ville projette la création d'un nouveau tracé de voie entre la rue de la Fédération et la rue des Girondins, reliant la place de la Nation au château du Fonteny, alors encore en élévation (emplacement de l'actuelle école maternelle Fonteny). Le tracé permettait ainsi d'être dans le prolongement de la rue du 4 septembre. Ce projet avait pour objectif de créer une symétrie en remplaçant la rue Louise et ainsi d'améliorer l'aspect de la place.

Plan de la Place de la Nation

Plan de la Place de la Nation

Date du document : 16-06-1930

Au vu des difficultés d'acquisition de terrains privés et d'expropriation, le projet sera finalement abandonné en mars 1938.

La place de la Nation prend sa forme actuelle dans l’immédiat après-guerre. De forme circulaire, elle occupe un espace de 50 mètres de diamètre. L'espace central est occupé par un cercle végétalisé.

C’est un nœud de circulation central pour Chantenay qui dessert huit rues : la rue de la Constitution, la rue des Droits de l'Homme, la rue des Girondins et la rue Louise, la rue de la Fédération, la rue du 4 août 1789, la rue du 24 février 1848 et la rue du 4 septembre 1870. Les terre-pleins entre les rues sont plantés d'arbres.

Place de la Nation

Place de la Nation

Date du document : 01-09-2021

Les abords de la place sont occupés par des maisons d'habitation et quelques locaux commerciaux en rez-de-chaussée datant des années 1920 aux années 1950.  

Amélie Decaux, Chloé Rouillon
Direction du patrimoine et de l'archéologie, Ville de Nantes/Nantes Métropole
2021

En savoir plus

Bibliographie

Archives de Nantes, Le Chantenay de Griveaud, Nantes, 2004

Pages liées

Paul Griveaud (Charolles, 1847 - Nantes, 1909)

Paul Bellamy

Rue Paul-Griveaud

PPP Bellevue – Chantenay – Sainte-Anne

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Amélie Decaux ; Clhoé Rouillon

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.