Bandeau
Groupe scolaire du Coudray Place Jean V

1234

Louis Le Bail (1933-2020)


Louis Le Bail est né le 2 août 1933 à Vannes. Instituteur et écrivain, il a écrit sur l’histoire de Saint-Joseph de Porterie et des Batignolles. Ce militant de l’Amicale Laïque Porterie Athlétique & Culturelle (ALPAC) jouait un rôle actif dans la vie du quartier de Saint-Joseph de Porterie.

L'instituteur

À 15 ans, Louis Le Bail passe le concours d'entrée à l'École Normale et commence sa carrière d'instituteur à Monterblanc, près de Vannes. Après une année dans cette première affectation, sur sa demande et avec son épouse, Annick, ils sont nommés à l'école de Couëron la Chabossière. Déjà militants de l'Amicale Laïque, ils participent à l'organisation  des colonies de vacances pour les enfants de Couëron. En 1963, Louis est directeur de l'école publique de Saint-Joseph où, avec sa famille il résidera pendant quatre années dans les locaux qui deviendront l'actuelle maison de quartier. Précurseur, avec son épouse il introduit la mixité dans les classes des deux écoles, l'une de filles, l'autre de garçons.

Quand il s'est agi de choisir le nom du nouveau groupe scolaire de Saint-Joseph, Louis s'est remémoré une anecdote. Encore écolier, il accompagnait sa mère dans une librairie de Vannes pour y acheter La guerre des boutons, écrit par Louis Pergaud. À leur grand étonnement, cet ouvrage n'était pas vendu dans les très catholiques librairies de Vannes, car considéré comme trop osé. Comme une réponse bien sentie, Louis a donc proposé le nom de Louis Pergaud, instituteur tout aussi profondément attaché à la laïcité : feu vert unanime du Conseil municipal.

De 1974 à son départ en retraite en 1988, Louis décide de retourner à un poste de « simple » instituteur à l'école de Port Boyer où il a poursuivi l'organisation des séances de cinéma, un véritable ciné-club pour les élèves et leurs familles : un parfait exemple d'éducation populaire.

L'historien et l'écrivain

Passionné d'histoire et de généalogie, cartophile averti, passant des heures et des heures à compulser les archives pour des recherches thématiques (les gorges de la Truyère, les barrages de Sarrans et de la Cadène, les parapluies d'Aurillac, l'Erdre, les Castors, et bien d'autres), Louis Le Bail n'a jamais cessé d'écrire.

Après de multiples contributions dans des éditions locales ou touristiques, son premier ouvrage, magnifiquement écrit à la main s'intitule Quand Saint-Jo était à la campagne. Il est aujourd'hui introuvable.

De nombreuses publications suivront, jusqu'à son maître-ouvrage, auquel il a consacré de nombreuses années, pour enfin le publier en 2012 : Saint-Jo et les Batignolles – histoires d'un quartier nantais. C'est l'historien universitaire Alain Croix qui, au vu des richesses des éphémères expositions concoctées par Louis, a réussi à le convaincre d'en faire un livre extraordinairement documenté. En 300 pages, de l'époque gallo-romaine à l'urbanisation galopante du quartier Saint-Joseph de Porterie / Gâchet, en passant par les tenues maraîchères et le pôle industriel des Batignolles, Louis Le Bail nous brosse une fresque historique profondément humaine, pétrie d'esprit de lutte, de résistance et de solidarité. L'association « Batignolles-Retrouvailles » dont il faisait aussi partie a soutenu et organisé la diffusion de ce livre référence.

Le militant laïque et l'inspirateur

Louis Le Bail était profondément attaché aux valeurs de la république, un défenseur tenace de la laïcité.

Militant de la première heure dans les amicales laïques, il a été secrétaire général de l'ALPAC, qui a succédé au Groupement de Défense Laïque.

En 1989 Louis se démène pour qu'à Saint-Joseph de Porterie on commémore dignement le bicentenaire de la Révolution française : l'Arbre de la Liberté est planté et la Commune Libre est créée. Louis en était l'une de ses chevilles ouvrières, sans cesse en recherche d'idées que la Commune Libre concrétisait : mariages et baptêmes civils, la descente des carottes, le rapprochement avec la Commune Libre du Bouffay, la consolidation du lien entre la chanteuse Barbara et Nantes. En juin 1986, une portion de rue du quartier Saint-Joseph est rebaptisée « Rue de la Grange au Loup » en présence de la chanteuse et de Gérard Depardieu, son partenaire de Lily Passion, spectacle musical qu'elle vient de jouer.

Le marché de Saint-Jo est l'un des projets portés avec pugnacité par Louis et l'ALPAC en 1988. Avec trois commerçants au départ, il est aujourd'hui essentiel aux courses du samedi matin.

C’est aussi en 1988 qu'est né Le Petit Journal de de St-Jo. Louis y écrira ses chroniques historiques et sur la vie de quartier, sans interruption, jusqu'au N° 96 de novembre 2020. Lors des séances de relecture, on retrouvait son souci très pointilleux d'une orthographe « carrée » : « pas de majuscule sur ce mot », « attention aux accents ».

De sa rencontre en 2017 avec Jean-Luc Annaix, metteur en scène et fondateur du Théâtre Nuit, est née l'idée d'adapter le livre Saint-Joseph et les Batignolles, en une splendide fresque musicale et théâtrale, réunissant professionnels et amateurs, ainsi qu'une classe de CM2 de l'école des Batignolles. En 2018 trois représentations séduiront un public enthousiaste.

Enfin, toujours en 2017, la fermeture du bureau de poste de Saint-Joseph est envisagée. Louis bataille pour créer un collectif de lutte et de résistance : la mobilisation des associations, des habitants, des élus, des syndicats, porte ses fruits. Saint-Joseph peut se réjouir d'avoir toujours sa poste.

Pour conclure, citons Louise Michel, encore une institutrice : « Apprendre toujours et partager ce savoir », devise que Louis n'aurait pas reniée.

Louis Le Bail nous a quittés le 31 décembre 2020.

Amicale Laïque Porterie Athlétique & Culturelle
2022

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En savoir plus

Bibliographie

Le Bail Louis, Quand Saint-Jo était à la campagne, Nantes

Le Bail Louis, Saint-Jo et les Batignolles, histoires d'un quartier nantais, Amicale laïque Porterie, Nantes, 2012

Le Bail Louis, Batignolles. Il y a cent ans, les cités en bois, Centre d’histoire du travail, Nantes, 2021

Webographie

Site internet de l’Amicale Laïque de Saint-Joseph de Porterie Lien s'ouvrant dans une nouvelle fenêtre

Documentation

Exposition sur l'histoire des Batignolles par l'association Batignolles-Retrouvailles

Pages liées

Dossier : Batignolles

Saint-Joseph de Porterie

Rue de la Grange-au-Loup

Tags

Laïcité Militant Nantes Erdre Écrivain

Contributeurs

Rédaction d'article :

Amicale Laïque Porterie Athlétique & Culturelle

Vous aimerez aussi

Ponton quai Magellan

Architecture et urbanisme

Le ponton installé sur le quai Magellan est mis en fonction en 1941 pour permettre l’approvisionnement du marché du Champs de Mars par voie fluviale et faciliter l’arrivée du poisson...

Contributeur(s) :Julie Aycard

Date de publication : 04/02/2021

1678

Tripode

Architecture et urbanisme

En 1965, le ministère des Affaires étrangères déconcentre à Nantes son nouveau service de l’état civil des Français de l’étranger. La décision de créer dans la Zup Beaulieu un immeuble...

Contributeur(s) :Christophe Boucher

Date de publication : 22/01/2021

3001

Île Beaulieu

Architecture et urbanisme

L’urbanisation de l’île Beaulieu à partir de 1970 finalise la conquête des îles de la Loire entreprise par la Ville de Nantes dès le 18e siècle.

Contributeur(s) :Julie Aycard , Irène Gillardot

Date de publication : 10/02/2021

4600