Couvent des Cordeliers
Ancien pont Maudit

L’Étang-Hervé, un toponyme bien oublié aujourd’hui ; on ne le trouve plus que sur les cartes IGN au 1/25 000e ; c’est le nom du marais et du ruisseau qui séparent les communes de Nantes et de Carquefou. A proximité de ce cours d’eau, les guinguettes du Vieux-Gâchet et du Petit-Gâchet ont longtemps animé les dimanches après-midi des Nantais.

Gâchet, le moulin et l’auberge

Gâchet, pendant des siècles, a été un lieu-dit de Carquefou. Une auberge sur le bord de l’eau, dont la date de construction est difficile à préciser ; un moulin à vent sur la colline, juste au-dessus de l’auberge. L’auberge et le moulin font partie du domaine des Renaudières, qui appartint longtemps à la famille Despinoze (D’Espinose, Despinose…), de grands négociants nantais d’origine espagnole, anoblis.

Moulin de Gâchet

Moulin de Gâchet

Date du document : Avant 1939

La dernière fille de la famille, Julie d’Espinose, qui est restée veuve après avoir épousé un mari bien plus âgé qu'elle, est plus ou moins déshéritée, très légalement, par les cousins de son mari. Elle ne garde que le domaine des Renaudières, sans grands moyens pour l’entretenir. Le manoir tombe en ruines ; à proximité, les héritiers suivants se font construire une autre résidence, le château de la Fleuriaie.

Depuis, la famille Vié fait tourner le moulin et gère l’auberge. L’un d’eux, Louis Vié, a laissé des traces dans les archives. Il est pêcheur, aubergiste, passeur d’eau à l’occasion, « écolo » déjà, et entreprenant !

Jour de régate au Vieux Gâchet

Jour de régate au Vieux Gâchet

Date du document : début du 20e siècle

Le Petit-Gâchet

Il achète une masure au Port-Brégeon, sur la rive gauche du ruisseau de l’Étang-Hervé, donc sur la commune de Nantes. Il y fait bâtir une seconde auberge, dont il est propriétaire, et non locataire comme sur l’autre rive. Et puis aussi, l’écluse de l’Erdre (place de l’Ecluse), puis celle de Saint-Félix, ont du mal à gérer les crues de la rivière ; la vieille auberge reste parfois isolée pendant plusieurs jours. Le nouvel établissement est à l’enseigne du « Petit Gâchet ».

 <i> Le Petit Gâchet </i>  , futur  <i> Manoir de la Régate </i> 

  Le Petit Gâchet   , futur   Manoir de la Régate  

Date du document : début du 20e siècle

Les deux guinguettes vont rivaliser d’idées pour attirer le public. La vieille auberge accueille le SNO, le « Sport Nautique de l’Ouest » ; la nouvelle est le siège de la République Libre de Gâchet. Chaque dimanche, au beau temps, les bateaux à vapeur de l’Erdre amènent les Nantais au ponton de Gâchet. Régates, muscadet, beurre blanc, crêpes, pistes de danse, pique-niques… Les beaux dimanches au bord de l’eau !

Publicité :  <i> Le Petit Gâchet </i>  devient  <i> La Régate </i> 

Publicité :   Le Petit Gâchet   devient   La Régate  

Date du document : 1959

Gâchet en fête

L’Étang-Hervé, outre le nom du ruisseau, c’est le nom d’un ensemble de hameaux : le Port-Brégeon, le Piccot, la Guiblinière, la Porte-Douillard, la Boisbonnière, Boisbonne. Jusqu’à la Révolution, les maîtres des lieux s’intitulent « seigneurs de Porterie et de l’Étang-Hervé ». On y arrive par le chemin de la Chantrerie, du nom du domaine voisin, et par les chemins qui mènent à Carquefou.

Le vieux Gâchet et le Petit-Gâchet sont devenus des hauts-lieux des plaisirs nantais. La route qui y mène, le chemin de la Chantrerie, devient par l’usage la route de Gâchet. On oublie le nom de l’Étang-Hervé, le quartier devient  lui aussi Gâchet…

Jour de fête à Gâchet

Jour de fête à Gâchet

Date du document : début du 20e siècle

De nos jours, la vieille auberge, côté Carquefou, est devenue « L’Auberge du Vieux Gâchet », le Petit Gâchet, côté Nantes, est devenu le Manoir de la Régate, deux tables réputées dans les milieux gourmets de la région.

2018

En savoir plus

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Louis Le Bail

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.