Bandeau
Sculptures figuratives extérieures de l'église Saint-Similien Place de la Petite-Hollande

522

Épis de faîtage à Nantes


Éléments d’étanchéité au départ, devenus depuis décoratifs et symboliques, les épis de faîtage dominent certaines toitures. Les toits étant très majoritairement en ardoise à Nantes, les épis sont essentiellement en zinc.  Leurs formes varient depuis de courtes pyramides tronquées jusqu’à des formes sophistiquées et de grande hauteur.

Épis de faîtage rue Bouillé

Épis de faîtage rue Bouillé

Date du document :

Fonctions des épis de faîtage

• Aspect pratique : dans les temps anciens, un pot retourné coiffait le poinçon de la charpente pour protéger sa tranche de la pluie. Aujourd’hui c’est encore le cas pour certains petits épis.
• Affirmation d’un statut social : on les trouve sur de belles demeures comme un élément d’ornement parés de divers motifs décoratifs avec une hauteur de l’ordre de 10% de celle du bâtiment.
• Aspect symbolique : l’épi évoque la verticalité, le lien entre le ciel et la terre, la transcendance de la destinée humaine (d’où les épis que l’on trouve sur les églises).

> Matières utilisées à Nantes

Le zinc, matériau résistant bien aux intempéries, possède une bonne longévité. Malléable et rigide, se soudant facilement à l’étain, il a remplacé le plomb utilisé avant le 19e siècle sur les toitures en ardoise. Par contre sur les toits en tuile, moins présents à Nantes, les épis sont en terre cuite.

Typologie des matériaux utilisés pour la réalisation d’épis de faîtage

Typologie des matériaux utilisés pour la réalisation d’épis de faîtage

Date du document :

Mais il y a de nombreuses variantes : pierre, plomb, cuivre, acier, bois et même céramique vitrifiée.

Différentes formes des épis de faîtage à Nantes

• Pour coiffer la pointe du poinçon et s’ajuster à la forme de la toiture, les épis ont presque toujours une base carrée.
• Pour les épis les plus simples, la section carrée est conservée jusqu’à la pointe avec un décor plus ou moins sophistiqué.
• Avec la technique du repoussage sur un tour, au-dessus de la base, la section est circulaire, avec plusieurs parties coniques et sphériques se terminant en une pointe effilée.
• Enfin pour encore plus d’élégance, sont ajoutés des compositions florales, des feuilles, des rinceaux ou une extrémité en forme de pomme de pin, de vase ou de pot à feu.
• Parfois l’épi est coiffé par une girouette et une rose des vents, ou même un animal.

Plus la pente de la toiture est forte, plus la hauteur de l’épi est importante.

> Réalisation des épis de faîtage en zinc (ou en cuivre)

Pour les parties en section carrée, les quatre côtés sont découpés sur une tôle, mis en forme puis soudés à l’étain.

Épis de section carrée, rue Bouillé

Épis de section carrée, rue Bouillé

Date du document :

Les parties en section circulaire sont réalisées à partir d’une galette ronde de zinc repoussé sur un tour par passes successives contre une pièce solidaire du tour, ayant la forme d’une partie de l’épi. On effectue, ensuite la soudure des différentes parties.

Les offres d’épis neufs sont nombreuses sur internet, pour des habitations neuves ou des rénovations.

> Population des épis de faîtage à Nantes

Plus de 900 épis de faîtage sur environ 520 bâtiments (maisons 74%,  immeubles 18% et autres bâtiments 8% : administrations, églises, mairies, écoles, etc.) ont été répertoriés par l’auteur de cet article.

La moitié de ces bâtiments ont un seul épi, un tiers en ont deux, et le reste en ont trois ou plus. Un maximum de dix épis a été identifié sur une belle demeure restaurée.

Toit d’une demeure de la rue Harouys

Toit d’une demeure de la rue Harouys

Date du document :

Ayant identifié probablement les deux tiers de la population des épis à Nantes et à partir des données sur les maisons et immeubles nantais en 2018, il est raisonnable d’estimer qu’environ 1% des immeubles et 2% des maisons sont surmontés d’épis.

> Variantes d’implantation

L’implantation la plus courante des épis de faîtage se situe sur des toitures à trois pans, cas fréquent des bâtisses à l’angle d’une rue. Mais l’épi peut aussi être au-dessus d’une lucarne, au bout de l’avancée d’un toit, ou au sommet d’une tourelle ronde ou rectangulaire. Sur des habitations anciennes non mitoyennes, d’aspect symétrique et à quatre pans, on trouve généralement deux épis. Parfois les deux épis d’une toiture courte sont reliés par une frise décorative, rehaussant la flamboyance de la toiture.

Épis reliés par une frise décorative

Épis reliés par une frise décorative

Date du document :

> L’essentiel des bâtiments n’ont pas d’épis de faîtage visibles

Les bâtiments n’ayant pas d’épis de faîtage visibles représentent environ 98% des maisons ou immeubles, du fait de l’étanchéité de ces bâtisses qui ne nécessite pas l’ajout d’épis et du choix de beaucoup de futurs propriétaires de ne pas en installer.

Par ailleurs des configurations particulières rendent impossible la mise en place d’épis :
• Les nombreuses maisons à deux pans,
• Les bâtiments mitoyens qui n’ont pas de troisième pan,
• Les rues bordées d’immeubles de 3 ou 4 étages, dont on ne peut voir les toitures depuis l’espace public,
• Les maisons et immeubles à terrasses sont aussi hors-jeu,
• Les constructions plus récentes.

Depuis son origine de protection des poinçons, l’épi de faîtage est devenu un élément décoratif et symbolique offert aux passants qui, levant (prudemment) les yeux, découvriront avec étonnement la variété des formes et la créativité des artisans (appelés ornemanistes) qui les ont créés.

Yves-Marie Rozé
Habitant passionné du quartier Hauts-Pavés / Saint-Félix
2023

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En savoir plus

Bibliographie

Viollet-le-Duc Eugène, Dictionnaire raisonné de l’architecture Française du 11e au 16e siècle, Tome 5, A. Morel, Paris,1866, pages 271 à 287, ouvrage en ligne disponible ici

Webographie

Pages liées

Heurtoirs de portes

Décrottoirs

Chasses-roues

Rosaces de tramway

Ancres de tirant

Tags

Élément d'architecture

Contributeurs

Rédaction d'article :

Yves-Marie Rozé

Vous aimerez aussi

Blancs

Événement historique

Désignés, à partir de 1793, par analogie avec la couleur de la monarchie capétienne, les « Blancs », partisans de la monarchie, s’inscrivent dans une hostilité de principe à la Révolution...

Contributeur(s) :David Bensoussan

Date de publication : 03/03/2021

1252

Marie Colombu, maîtresse de la Monnaie de Nantes

Société et culture/ Personnalité nantaise

De 1556 à 1626, la Monnaie de Nantes convertit annuellement en numéraire français des tonnes d’argent extrait des mines de l’Amérique espagnole. Ce faisant, elle assure la prospérité...

Contributeur(s) :Gildas Salaün

Date de publication : 31/08/2022

1176

Cité de la Grande Garenne

Architecture et urbanisme

Dans les années 1960, 200 logements sont construits sur la propriété de la Grande Garenne par l’Office Public d’HLM de Nantes pour les futurs salariés de la nouvelle usine Renault....

Contributeur(s) :Noémie Boulay , Renée

Date de publication : 18/12/2023

18