Boulevard des Américains et square Washington
Charette

Rue de la Ville-en-Pierre

A

55


Située dans le quartier de Toutes-Aides, la rue de la Ville-en-Pierre correspond à une partie de la voie reliant le bourg de Doulon à Nantes. Elle est également connue sous le nom de rue Victor Hugo, avant 1902.

Un axe historique

Aux portes de Nantes, la rue de la Ville-en-Pierre, située à flanc de coteau, constitue un axe ancien orienté est-ouest. La rue qui commence sur la hauteur près de la chapelle Notre-Dame de Toutes-Aides, rejoint Nantes en contrebas, au niveau du gué Robert, dans un secteur inondable, longtemps soumis aux crues de la Loire et du ruisseau.
En 1835, les habitations encore éparses se concentrent sur le côté nord de la rue. Au-delà de cette bande étroite urbanisée, les terrains sont principalement occupés par des jardins, des champs et quelques fermes. En surplomb de la rue, sur le plateau, on dénombre trois moulins à vent. A partir du milieu du 19e siècle, la rue de la Ville-en-Pierre connaît une urbanisation croissante, grâce au développement industriel du quartier et à l'arrivée du tramway boulevard National (l'actuel boulevard Dalby).

Rue Victor Hugo, Doulon (actuelle rue de la Ville-en-Pierre)

Rue Victor Hugo, Doulon (actuelle rue de la Ville-en-Pierre)

Date du document : sans date

Une rue commerçante

A la fin du 19e siècle, la Ville-en-Pierre est la principale rue commerçante de Toutes-Aides.

Vitrine art déco, 44 rue de la Ville-en-Pierre

Vitrine art déco, 44 rue de la Ville-en-Pierre

Date du document : 15-05-2020

Jusqu'aux années 1960, elle compte un nombre important de petits commerces de détail.
Un recensement réalisé entre 1944 et 1946 donne une idée de la densité commerciale : on dénombre alors 45 commerces dont 6 cafés, 5 épiceries, 4 coiffeurs, 3 charcutiers, 3 bouchers, 3 quincailleries, 2 horlogers, 2 cordonniers, mais aussi un vendeur de parapluies et un fabricant d'appareils d'arrosage.....
Ces boutiques aux vitrines d'époques et de styles différents, ont périclité à partir des années 1960. Les rez-de-chaussée ont été, pour la plupart, transformés en logements.

Anciennes boutiques, 24-26 rue de la Ville-en-Pierre

Anciennes boutiques, 24-26 rue de la Ville-en-Pierre

Date du document : 15-05-2020

Aujourd'hui, il ne reste qu'une dizaine de commerces en activité principalement concentrés aux carrefours et sur la place de l'église.

Une rue traversée par le tramway

En 1911, la Ville de Nantes décide de réaliser une nouvelle ligne de tramway desservant la mairie de Doulon. Le tracé par la rue de la Ville-en-Pierre est retenu, car alors le mieux protégé des inondations. En vue de la réalisation de ce tronçon, la Ville approuve un plan d'alignement, faisant passer la rue de 7 mètres à 12 mètres de large. Le tracé du bas de la rue est rectifié, à l'occasion des constructions nouvelles des années 1920-1930, mais la partie haute de la rue n'est que peu retouchée. De plus, le projet tarde, en raison des protestations des riverains qui juge la rue trop étroite. La nouvelle ligne de tramway est mise en service en 1928. Elle fonctionnera pendant vingt ans. Certains immeubles de la rue présentent encore en façade, des attaches de câbles de tramway.

Direction du patrimoine et de l'archéologie
2020

 

En savoir plus

Bibliographie

Guillet, Noël (sous la dir.), Doulon, de l'indépendance à l'annexion. Cent ans de vie municipale. Association Doulon-Histoire. Chantonnay. 2000.

Pages liées

Doulon

Tramway

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Irène Gillardot

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.