Quartier de Malakoff (2/2)
Île Beaulieu

Située à l’ouest du centre-ville, dans le prolongement du quai de la Fosse, la place du Sanitat (du latin sanitas qui signifie santé) évoque, par son nom, l’existence d’un hôpital disparu, qui était localisé à cet emplacement. Cette place aménagée dans les années 1830 constitue le dernier exemple de places en hémicycle construites à Nantes.

Une place à l'emplacement de l'ancien hôpital

Cet hôpital, situé proche de l’activité portuaire mais hors de la ville, servit d’abord pour isoler les malades dans le cadre des épidémies de peste de la fin du 16e siècle puis, à partir de 1650 pour y reléguer les pauvres à l’extérieur de la ville. Il devient alors « hôpital général » servant d’asile d’aliénés, d’orphelinat et de maison de retraite, voire de prison. Les bâtiments du Sanitat situés au nord furent soumis à alignement lors des travaux de prolongement de la rue de Penthièvre (actuelle rue Voltaire) entre 1823-1825.

La place et ses voiries furent aménagées à partir de 1834-1835, suite à l’importante extension de Nantes vers l’ouest amorcée dans les années 1780, depuis la place Graslin. Elle constitue la place centrale d'un nouveau quartier en devenir en ce début de 19e siècle. Transféré à partir de 1831 sur le site de Saint-Jacques, l’hôpital fut vendu aux enchères par lots le 4 mars 1833 puis le terrain divisé en 53 parcelles, constituant la base du lotissement privé du quartier du Sanitat.

Quartier nouveau sur l'emplacement de l'hôpital du Sanitat

Quartier nouveau sur l'emplacement de l'hôpital du Sanitat

Date du document : 1832

Une place ordonnancée dans la tradition du 18e siècle

La reconversion urbaine du site de l’ancien hôpital a été réalisée par les frères Louis-Prudent et Louis-Constant Douillard, architectes, promoteurs et lotisseurs de ce nouveau quartier du Sanitat.

Ce quartier s’est structuré autour de cette place centrale qui marque les limites ouest de l’expansion urbaine du début 19e, aux portes du quartier des entrepôts, usines et des activités portuaires. Elle est le symbole de l’embellissement de Nantes sur un modèle ancien, en forme d’hémicycle comme les places Graslin et Royale, avant l'application du plan d'alignement révisé et homologué par ordonnance royale du 5 septembre 1839.

Les noms des rues furent attribués à partir de 1837, tous en rapport avec la récente conquête de l'Algérie.

Place du Sanitat, côté ouest

Place du Sanitat, côté ouest

Date du document : 10-08-2020

Un monument pour la place : l'église après la place

Sur les plans d’aménagement initiaux de 1832, la parcelle située à l’emplacement de l’actuelle église n’avait pas été affectée. Les frères Douillard avaient prévu l'élévation d'un édifice public sans précision. L’église Notre-Dame de Bon-Port, projetée en 1843, sera érigée entre 1846 et 1858, sur les plans de J.-F. Chenantais et Seheult, et sera l’élément d’achèvement de cette place en hémicycle.

De 1946 à 1950, des travaux d'aménagement du tunnel ferroviaire de Chantenay sont menés pour faire passer la voie souterraine au nord de la place, le long de la façade de l'église.

Eglise Notre-Dame de Bon Port

Eglise Notre-Dame de Bon Port

Date du document : 1878

L’aménagement final de cette place s’est fait sur un temps long. La construction des immeubles a débuté en 1835 au n°5 à l'angle de la rue de Constantine et de la place, mais s'est achevé en 1989-1990, à l'est, par le dernier lot d'une surface de 330 m2.

La particularité de la construction des immeubles de cette place, est de s’être échelonnée sur 150 ans, mais, dans le respect du cahier des charges et des dispositions écrites par les frères Douillard.

Direction du patrimoine et de l'archéologie, Ville de Nantes/Nantes Métropole
2021

En savoir plus

Bibliographie

Duclaud, Laure, Le quartier du Sanitat : ses transformations successives du début du XIXe siècle à nos jours, Mémoire de maîtrise d’histoire de l’art, sous la direction de Jean-Yves Andrieux, Université de Rennes, 1998.

Guenel, J., « Le Sanitat », Les Annales de Nantes et du Pays Nantais, revue de la société académique de Nantes et de la Loire-Atlantique, n°204, 2ème trimestre 1982

Merlant, Yves, « Le Quartier Saint-Louis », Les Annales de Nantes et du Pays Nantais, revue de la société académique de Nantes et de la Loire-Atlantique, n°204, 2ème trimestre 1982

Pages liées

Église Notre-Dame de Bon Port

Place de la Monnaie

Place Livet

Place Jean V

Place de l'Édit de Nantes

Place Ladmirault

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Amélie Decaux

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.