Entre novembre 1793 et février 1794, des hommes, des femmes et des prêtres réfractaires, prisonniers vendéens, contre-révolutionnaires, sont noyés en Loire alors que Carrier est investi de tous les pouvoirs par la Convention. 

Une sinistre réputation

L’épisode, mondialement connu, est associé à la Révolution à Nantes depuis les dénonciations qui ont été largement diffusées dans tout le pays entre septembre et décembre 1794, du début du procès intenté aux 94 Nantais jusqu’à l’exécution de Carrier. La presse de toute la France s’est fait l’écho des crimes commis à Nantes, mais ce sont les noyades qui tiennent une place centrale, même si le nombre des personnes fusillées est certainement supérieur à celui des noyées. Les images terribles, ainsi que les véritables fantasmes qui ont été associés à cette pratique, expliquent cette renommée douteuse et ne facilitent pas l’établissement des connaissances précises sur la réalité des faits. 

Date du document :

Ce sont en effet plus de 1 000 et sans doute moins de 4 000 personnes qui ont été noyées en Loire pendant ces quelques mois, sans que les preuvestangibles, ordres, dépenses, décomptes des corps et des cimetières, aient pu être rassemblées de façon claire pour établir le bilan. Cette imprécision s’applique même au nombre des noyades, demeuré incertain entre sept et onze, comme au processus lui-même, puisque la réalité de « bateaux à soupape » n’est pas avérée. Cependant, le total est à l’évidence effrayant et les preuves de cruauté indéniables. Pour autant, il ne convient pas de penser que les «mariages républicains », attacher nus un homme et une femme avant de les jeter en Loire, ont été une pratique systématique. L’accusation, apparue au moment des procès de la fin 1794, risque bien d’avoir été forgée et popularisée pour frapper les imaginations. Elle risque d’être liée à la rapacité des bourreaux et à leur volonté de se partager les dépouilles des victimes, malheureusement suffisamment attestées. 

Error during call on Nuxeo server

Carrier couvre les noyeurs

Les noyades n’ont pas été réservées à Nantes. Pendant cette période, elles ont été mises en œuvre à Angers et à Saumur, et en baie de Bourgneuf. Elles font penser à la répression féroce que les négriers employaient pour faire face à un soulèvement des esclaves pendant les voyages transatlantiques. La présence à Nantes de révolutionnaires ayant vécu dans les îles sucrières n’est sans doute pas sans lien avec cette forme de violence. Dans tout cela, le rôle de Carrier demeure ambigu. Il ne laisse pas d’ordre, mais parle de « déportation verticale », compare la Loire à un « torrent révolutionnaire » et couvre les noyeurs. L’urgence commandait-elle cette élimination de prisonniers ? Certainement pas. Elle appartient à cet ensemble de mesures extrêmes mises en œuvre pendant l’hiver 1793-1794, alors que la menace pèse toujours sur la survie même de la Révolution et que la défense est confiée aux groupes extrémistes. Après les victoires de l’été 1794 et la chute de Robespierre, ces pratiques deviennent insupportables et sont l’un des arguments employés pour qualifier de «Terreur » les mois précédents.

Extrait du Dictionnaire de Nantes
2018
(droits d'auteur réservés)

Error during call on Nuxeo server

Error during call on Nuxeo server

En savoir plus

Bibliographie

Jarrnoux, Alphonse, La Loire leur servit de linceul : les prêtres victimes de la première noyade (Nantes, 16 novembre 1793), Impr. cornouaillaise, Quimper, 1972

Lallié, Alfred, Études sur la Terreur : les noyades de Nantes, V. Forest et E. Grimaud, Nantes, 1878

Petitfrère, Claude, « La Loire et la guerre de Vendée, 1793 », dans Bois, Jean-Pierre (dir.), La Loire, la guerre et les hommes : histoire géopolitique et militaire d'un fleuve, Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2013, p. 155-163

Russon, Jean-Baptiste, « La légende des "bateaux à soupape" »,  Bulletin de la Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique, n°93, 1954, p. 34-46

Pages liées

Loire

Révolution

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Jean-Clément Martin