HLM de la Contrie
Cinéma

Le 28 septembre 1938, l’abbé Ollivaud dépose un permis de construire en vue d’édifier « une salle de spectacle et un cinéma », chemin du Bouillon. En avril 1946, le bulletin paroissial annonce la programmation du « Cinéma Saint-Joseph ». Accolé à l’église, ce cinéma de quartier est ensuite dénommé « Le Pax » et fonctionne jusqu’en 1969.

Archives de Nantes
2011

Façade d'entrée de l'ancien cinéma Le Pax, rue du Bouillon

Façade d'entrée de l'ancien cinéma Le Pax, rue du Bouillon

Date du document : 18-11-2010


Témoignage : Un cinéma de quartier

Quand on était jeune, on allait soit au « Modern » qui est devenu « Le Concorde » soit au « Pax ». Quand on y allait avec les religieuses, c’était à la Saint-Joseph parce qu’à l’époque notre curé s’appelait Joseph. Le jour de sa fête, on avait toujours...

Témoignage : Bénévole au Pax

L’abbé Bonnet faisait beaucoup de choses pour les jeunes et avec mon père, ils se sont occupés du « Ciné Mich ». Tous les dimanches, ils projetaient un film pour les enfants dans la salle Saint-Michel. Je me souviens avoir vu « Les disparus de Saint-Agil »,...

Témoignage : Un cinéma de "troisième catégorie"

C’est mon beau-père qui m’a embrigadé en 1965 comme bénévole au « Pax », le cinéma du quartier. La salle appartenait à la paroisse mais c’est une association qui la gérait. Il y avait un film différent chaque semaine. Le jeudi, on faisait le visionnage...


En savoir plus

Bibliographie

Archives municipales de Nantes, De la Contrie à la Durantière, Ville de Nantes, Nantes, 2011 (coll. Quartiers à vos mémoires)

Guehenneuc, Jean, Cinquantenaire de la paroisse Ste Jeanne d'Arc (1939-1989), Nantes, 1989

Pages liées

Cinéma le Concorde

Salles de cinéma

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Nathalie Barré

Témoignage :

Georgette Lucas ,  Pierre Hocbon ,  Monique Heredia

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.