Belem
Théâtre de la Renaissance

Basilique Saint-Nicolas

A

557


Adossée au mur de la ville, l'ancienne église du 15e siècle était devenue trop exiguë et promise depuis longtemps à la démolition. Dès le milieu du 18e siècle, la reconstruction de cet édifice fut envisagé à plusieurs reprises sans que les projets n'aboutissent : Alfred Vigné de Vigny, Pierre Rousseau et Jean Baptiste Ceineray s'y essayent entre 1755 et 1761. Plus tard, l'architecte Félix-François Ogée fils propose un projet d'église paléo-chrétienne.

Ancienne église Saint-Nicolas

Ancienne église Saint-Nicolas

Date du document : 19e siècle

Une église novatrice 

Initiée par Monseigneur Félix Fournier (1803-1877), curé de Saint-Nicolas, l'église Saint-Nicolas est construite dans le style néogothique. Le curé veut ériger « un grand acte de foi au cœur de la cité »: il souhaite rompre avec l'héritage classique, se tournant délibéremment vers de nouveaux courants artistiques susceptibles de servir la réforme catholique.

Eglise Saint-Nicolas

Eglise Saint-Nicolas

Date du document : 1837-1863

Aussi il confie la construction de la nouvelle église à l'architecte Jean-Baptiste-Antoine Lassus (1807-1857), adepte du courant archéologique et rationaliste, célèbre pour les restaurations de la Sainte Chapelle avec Félix-Louis-Jacques Duban et de Notre-Dame de Paris avec Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc. 
Pour mener à bien son projet, l'architecte s'inspire des églises gothiques du 13e siècle, considérées comme les archétypes de l'architecture du Moyen Âge. 

Nef de l'église Saint-Nicolas

Nef de l'église Saint-Nicolas

Date du document : 30-08-2018

Le chantier dure 25 ans. 

Trois campagnes de travaux suffisent à la construction de cet édifice :
- de 1844 à fin 1848 : l'abside, les sacristies, le chœur, le transept et les deux premières travées de la grande nef, 
- de 1851 à 1854 : après démolition de l'ancienne église, l'ensemble de la nef et des bas-côtés, 
- de 1865 à 1869 : la façade Sud et son clocher-porche.  

Après la mort de J-B. Lassus en 1857, les travaux sont menés par H-Th Driollet et achevés par A. le Prévôst de Bourgerel qui termina la flèche et le clocher et réalisa le maître-autel en marbre blanc.

Eglise Saint-Nicolas, le maître-autel

Eglise Saint-Nicolas, le maître-autel

Date du document : 30-08-2018

L'église est consacrée le 10 octobre 1876 par Monseigneur Félix Fournier, devenu évêque de Nantes. Elle devient basilique en 1882.
Le chevet de l'édifice fortement touché par les bombardements de 1943, est reconstruit après guerre.
La basilique a bénéficié d'un vaste programme de restauration extérieure de 1986 à 2013. 

Vue intérieure de l'église Saint-Nicolas détruite par bombardements

Vue intérieure de l'église Saint-Nicolas détruite par bombardements

Date du document : 1943

Un modèle néogothique, source d'inspiration 

La basilique Saint-Nicolas est le premier édifice inspiré du romantisme qui, avec les arts libéraux, délivra les beaux-arts de l'académisme antique. Elle peut être considérée comme le manifeste du rationalisme néogothique de Jean-Baptiste-Antoine Lassus. 
Elle se distingue par sa monumentalité : l'ampleur de sa nef à cinq vaisseaux, son double déambulatoire à chapelles rayonnantes, le jeu des arcs-boutants à double volées, la composition pyramidale de sa façade, son clocher-porche sont autant d'éléments architecturaux qui en font un édifice majeur de la cité.

Eglise Saint-Nicolas, façade et clocher-porche

Eglise Saint-Nicolas, façade et clocher-porche

Date du document : 18-05-2018

Bien que le chantier soit resté inachevé, en raison de l'absence de voussures et de tympans sculptés pour les trois portails d'entrée de la façade principale, son influence est considérable sur l'ensemble des églises néogothiques construites au 19e siècle dans la région.

Son mobilier néogothique presque complet a été inscrit aux Monuments historiques en 1985 et l'église a été classée en 1986. 

Direction du Patrimoine et de l'Archéologie, Ville de Nantes / Nantes Métropole
2018

Eglise Saint-Nicolas, l'orgue

Eglise Saint-Nicolas, l'orgue

Date du document : 04-06-2018

La basilique Saint-Nicolas en images

L'ancienne église Saint-Nicolas

sans date

L'église du 15e siècle est vouée à la destruction dès le 18e siècle.

Projet de façade de l'église Saint-Nicolas

1845

Différents projets se succèdent jusqu'au milieu du 19e siècle. Celui-ci ne fut pas réalisé.

Plan des parcelles avant la construction de la nouvelle église saint Nicolas

1839

L'emprise du nouvel édifice y est précisée.

La nouvelle église Saint-Nicolas

sans date

Vue intérieure de l'église Saint-Nicolas lors de la cérémonie de bénédiction le 28 novembre 1848

1850

Vue du chevet de l'église Saint-Nicolas, depuis la rue du Calvaire

1850

Sculpture de l'ombrellino, pavillon symbolisant le statut de basilique mineure, obtenu en 1883

2015

L'église devient basilique mineure en 1883. A Nantes, deux édifices ont été promus au rang de basiliques...

Tombeau de Félix Fournier

30-08-2018

Le tombeau de Félix Fournier, curé de la paroisse puis évêque de Nantes, est installé la mêm année dans...

La basilique Saint-Nicolas vers 1900

Environ 1900

Le tramway longe l'église en empruntant la rue Affre.

Vue de l'intérieur de l'église bombardée

09-1943

L'église Saint-Nicolas fut touchée par les bombardements de septembre 1943. Le chevet et le ttransept...

Vue de l'intérieur de l'église bombardée

09-1943

Façade de la basilique Saint-Nicolas et son clocher-porche

18-05-2018

Détail de la façade de la basilique Saint-Nicolas

18-05-2018

Détail des anges de la flèche de la basilique Saint-Nicolas

29-04-2010

Les anges de la flèche ont été restitués à l'identique puis dorés à lor fin en 2010, dans le cadre de...

Détail sculpté et détail de la flèche de la basilique saint-Nicolas

12-05-2010

La basilique Saint-Nicolas, la nef

30-08-2018

La basilique Saint-Nicolas, les voûtes de la nef

30-08-2018

La nef de la basilique Saint-Nicolas

30-08-2018

La basilique Saint-Nicolas, détail du chemin de croix

30-08-2018

En bref...

Localisation :

Félix Fournier (place) 6, NANTES

Date de construction :

1844

Auteur de l'oeuvre :

Lassus, Jean-Baptiste (architecte) ; Driollet, Henri-Théodore (maître d'oeuvre) ; Bougoüin (maître d'oeuvre) ; Bourgerel (maître d'oeuvre) ; La Vingtrie Bayard De (maître d'oeuvre)

Typologie :

architecture religieuse

En savoir plus

Bibliographie

Foucart, Bruno, Noël-Bouton, Véronique, Saint-Nicolas de Nantes : bataille et triomphe du néogothique, (extr. du Congrès archéologique de Haute-Bretagne), Paris, 1968

Ganuchaud, Georges, Un geste de foi au milieu de la cité : la basilique Saint-Nicolas de Nantes et Lassus son architecte, P. Gauthier, Treillières, 1989

Gellusseau, Amaury, Notice historique sur l'ancienne et la nouvelle Eglise Saint-Nicolas à Nantes, M. Bourgeois, Nantes, 1870

Pothier, A. (Abbé), Mgr Fournier, évêque de Nantes : sa vie, ses oeuvres, 2 vol., Libaros, Nantes, 1900

Pages liées

Place Félix-Fournier

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Irène Gillardot , 

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.