Bandeau
Église Notre-Dame de Bon Port Bonnetière

481

Statue du Général Mellinet


La statue d’Émile Mellinet est inaugurée en 1898 au centre de la place portant son nom. Elle est l’œuvre du sculpteur Laurent Marqueste et de l’architecte Léon Lenoir.

Un honneur fait à la longue carrière militaire d’Émile Mellinet

Émile Mellinet (1798-1894) est un militaire français : il fait ses premières armes sous Napoléon Ier à partir de 1813, et sa carrière s’étend jusqu’à la Troisième République. Il a notamment participé à la colonisation de l’Algérie par la France dans les années 1840, puis à la guerre de Crimée. Né à Nantes, il y passe ses années de retraite à partir de 1878 et s’y fait une réputation d’homme cultivé, appréciant la musique, les livres et le théâtre.

Trois mois après son décès en 1894, la place qu’il habitait prend son nom. Encadrée par huit hôtels particuliers construits entre 1828 et 1874, elle attendait l’installation d’un monument en guise d’« embellissement ». Déjà, à la fin des années 1840, ses habitants avaient sollicité la Ville pour que la statue de Cambronne y soit installée. Elle devient finalement l’écrin de la statue honorant le général, comme on honore alors les hommes dont on considère qu’ils ont contribué au bien commun du pays. Ces monuments, nombreux à l’époque, ont une dimension pédagogique : ils sont une manière de promouvoir les valeurs incarnées par de « grands hommes ». En l’occurrence, on lui prête le courage, la droiture, la fierté, l’héroïsme… mais aussi « l’esprit », pour reprendre les mots du maire le jour de l’inauguration.

Place et statue du général Émile Mellinet

Place et statue du général Émile Mellinet

Date du document : sans date

Une statue sauvée de la fonte

Il est figuré sous les traits d’un héros militaire : en plein mouvement, commandant l’action de ses troupes. Cette représentation idéalisée est rendue crédible par des détails plus réalistes. Sa joue est traversée par une balafre que lui laissa un éclat d’obus en 1855. Le sculpteur Laurent Marqueste a rendu son costume dans ses moindres détails : boucles et éperons de ses bottes, épaulettes à torsades et décorations.

La statue de Mellinet échappa de justesse à la fonte. Déboulonnée en février 1942, on imagine, à la fin de l’année 1945, la remplacer par une fontaine monumentale, considérant qu’il est impossible de la reproduire en pierre. Elle est finalement retrouvée, restituée à la Ville en mars 1950, et réinstallée nuitamment sans plus de cérémonie.

Aurélie De Decker
Direction du patrimoine et de l’archéologie, Ville de Nantes/Nantes Métropole
2023

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En savoir plus

Pages liées

Dossier : Du quai de la Fosse à Mellinet-Canclaux

Boulevards autour de la place Mellinet

Tags

Dervallières - Zola Militaire Sculpture

Contributeurs

Rédaction d'article :

Aurélie De Decker

Vous aimerez aussi

Hôtel de Région

Architecture et urbanisme

En 1972, la Mayenne, la Sarthe, le Maine-et-Loire, la Vendée et la Loire-Atlantique se trouvent réunis au sein d’une nouvelle entité administrative, la Région des Pays de la Loire.

Contributeur(s) :Dominique Amouroux

Date de publication : 25/02/2019

3491

Jacques Baron (1905 – 1986)

Personnalité nantaise

Membre du mouvement surréaliste, Jacques Baron est un poète aux multiples activités, salué par ses pairs comme « le Rimbaud du surréalisme ».

Contributeur(s) :Chloé Voirin

Date de publication : 13/09/2019

1667

Habiter Bellevue : 1910-1960

Architecture et urbanisme

Lorsqu’on évoque Bellevue auprès des Nantais, c’est avant tout l’image des barres des grands ensembles qui s’impose. Bellevue, construite en moins d’une décennie, surgie de nulle part,...

Contributeur(s) :Irène Gillardot

Date de publication : 01/10/2020

2394