La création du marché en 1900 accentue le rôle central de la place Emile Zola dans la vie sociale du Haut-Chantenay et fait encore aujourd’hui sa réputation.

Depuis le 29 juin 1900, le marché se déroule le jeudi matin. Jusqu’aux années 1970, celui-ci se déploie le long des boulevards de la Fraternité, de l’Egalité et Pasteur. Au début des années 1960, la circulation automobile ayant considérablement augmenté, le marché peut difficilement se maintenir sur les boulevards. La place assure en effet la jonction entre sept axes routiers. C’est pourquoi, en 1962, la ville acquiert un îlot compris entre la rue des Renardières, la rue Danton, le chemin du Prinquiau et le chemin des Lauriers afin de mettre en œuvre un triple projet : le transfert du marché hebdomadaire sur les terrains centraux de ce quadrilatère, l’élargissement de la rue des Renardières et enfin la liaison Croix-Bonneau - Zola, voie nouvelle prévue au plan d’aménagement de 1948. 

Non-Autoris�

Après la démolition totale du bâti sur les terrains expropriés dont la clinique d’accouchement Chapron, le marché de Zola prend ses nouveaux quartiers en 1974. C’est aujourd’hui le troisième marché nantais en fréquentation derrière celui de Talensac et de la Petite-Hollande.

Groupe Mémoire
2013

Non-Autoris�


Témoignage : Bien installé à Zola

J’ai toujours eu un emplacement à Zola parce que mes parents faisaient ce marché depuis longtemps et les enfants qui reprennent le métier sont prioritaires. Quand on a commencé, on était sur le boulevard de la Fraternité, juste devant l’école. Les commerçants...

Propos de Willy Charlopeau recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Chacun sa place !

On avait toujours le même emplacement. On avait un abonnement à l’année et on payait le droit de place tous les trimestres. Avec le temps, on connaissait bien le placier et il fallait mieux bien s’entendre avec lui. Si on respectait le nombre de mètres...

Propos de Jean-Louis Galais recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Denise et Jean-Louis, marchands de primeurs

« Mon grand-père maternel a commencé à faire les marchés quand il est arrivé d’Espagne au moment de la guerre civile. Les Espagnols connaissaient bien les fruits et quand ils sont arrivés en France, ils n’avaient pas de métier alors ils se sont mis à...

Propos de Jean-Louis Galais recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Face aux supermarchés..

On a vu la concurrence des supermarchés arriver. C’est plus pratique pour le client de tout acheter au même endroit et de pouvoir stationner facilement. Sur les marchés, le stationnement, c’est toujours le problème. Quand j’habitais la Croix-Bonneau,...

Propos de Jean-Louis Galais recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Hiver comme été

L’hiver et pendant les vacances, on voit moins de monde. L’été, les gens sont en vacances et ils font les marchés sur la côte pour le folklore. Et l’hiver, dès qu’il fait froid ou dès qu’il pleut, on ne voit plus grand monde. On dit que les Nantais aiment...

Propos de Willy Charlopeau recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Le marché de Zola, un repère

Zola est un beau marché, réputé, même s’il est moins grand aujourd’hui. Il a été restreint parce qu’à un moment, il y a eu moins de marchands. En tout cas, je trouve qu’il y a toujours une très bonne ambiance. On se connaît tous. On ne connaît pas le...

Propos de Willy Charlopeau recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Le marché, je ne peux pas m'en passer!

« Tous les jeudis, je fais le marché de Zola dès sept heures et quart. J’en profite pour prendre un petit café avec les commerçants. Quand j’y vais à dix heures, je ne rentre pas avant midi parce que je croise tous les anciens clients de mon salon de...

Propos de René Lins recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Petits changements au fil du temps

Le marché a été déplacé sur le parking en 1974 parce qu’avant il était sur la place. A ce moment-là, les primeurs étaient sur la rue du côté du marchand de meubles Hilligot. Au départ, ça râlait parce les commerçants n’aiment pas trop le changement. Ça...

Propos de Jean-Louis Galais recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Souvenirs de friandises

« Quand on allait au catéchisme le jeudi, on traversait le marché de Zola et on bavait devant le marchand de barbapapa. Au bout d’un moment, il en a eu tellement marre de nous voir tous les jeudis, qu’il a fini par craquer et on a eu droit à une barbapapa !...

Propos de Marie-Hélène Edelin recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Une journée de marché

Une journée de marché, ça débute de bonne heure, vers trois ou quatre heures du matin. On commençait par monter nos vannettes pour faire l’étalage. Les vannettes, ce sont les bancs que l’on met sur des tréteaux. Ensuite, on montait les poteaux et on bâchait...

Propos de Jean-Louis Galais recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Vendeur de mousse

On s’est mis à vendre de la mousse dès que ce matériau a été inventé. Avant, on trouvait des matelas en laine et puis la mousse est arrivée. On a commencé par vendre des éponges. Petit à petit, on s’est mis sur ce créneau-là et j’ai continué. Je vends...

Propos de Willy Charlopeau recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Vendeurs de primeurs

Nous n’étions pas producteurs. On achetait les fruits et on les vendait. Quand mes parents ont débuté, ils partaient au Champ-de-Mars avec une baladeuse pour aller chercher la marchandise. C’étaient des baladeuses de trois mètres de long avec deux grandes...

Propos recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Willy, le marchand de mousse

« Mes parents étaient des camelots professionnels. Ils ont commencé leur activité avant la guerre, quand ils se sont mariés. Ils faisaient les marchés et les foires dans toute la France. Après la guerre, ils se sont stabilisés à Nantes. Ils s’approvisionnaient...

Propos de Willy Charlopeau recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Zola, le marché des habitués

Dans la famille, on a toujours fait le marché de Zola. Tous les commerçants se connaissaient sur ce marché. On s’arrangeait avec certains pour acheter de la marchandise en commun. Il y avait beaucoup de primeurs mais au début, c’étaient soit des marchands...

Propos de Jean-Louis Galais recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

témoignage : « Voyez mes salades, elles sont belles et bonnes! »

« Jusqu’aux années 60, le marché de Zola était installé dans les rues autour de la place. Je faisais toujours mes courses au marché. Des marchands tiraient leur charrette avenue Allard et boulevard Pasteur qui étaient encore pavés. Mon père pensait que...

Propos de Martine Convert recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières -Zola en 2008 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"


En bref...

Date de construction :

1900

Typologie :

architecture civile publique et génie civil

En savoir plus

Bibliographie

Archives municipales de Nantes, Autour de la place Emile-Zola, Ville de Nantes, Nantes, 2013 (coll. Quartiers à vos mémoires)
 

Pages liées

Marché de Talensac

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Nathalie Barré

Témoignage :

Willy Charlopeau ,  Jean-Louis Galais ,  René Lins ,  Marie-Hélène Edelin ,  Martine Convert