Bandeau
Jean Relet (1945-2021) Conditions de travail aux Anciens Chantiers Dubigeon

5535

12 août 1944, Libération de Nantes


Depuis le débarquement des Alliés en Normandie le 6 juin 1944, les Nantais retiennent leur souffle.

Pour les Allemands, le départ se fait dans une certaine urgence, avec l’intention de freiner l’avancée des « ennemis ». Le 9 août, ils font sauter les dépôts de munition de Château-Bougon et amorcent les mines situées le long des quais de Nantes.

Dans la nuit du 10 août, ils font exploser les piles du pont de la Jonelière. Le 11, ils amorcent les explosifs placés sur les piles des ponts nantais et minent chaque navire qui mouille dans le port. Les explosions se succèdent alors jusqu'au 12 août au matin, ruinant les quais et les infrastructures portuaires. Aux premières lueurs du jour, les Allemands ont quitté la ville. À 10 heures, le drapeau tricolore flotte sur la façade de l’hôtel de ville.

Dès le 15 juin, le colonel François-Jacques Kresser-Desportes alias Kinley, responsable FFI pour la région, avait désigné Gilbert Grangeat comme commandant du 5e bataillon de Nantes. Celui-ci contribue à faire entrer les Alliés dans la ville. Leur arrivée se déroule dans le calme, sans combat, puisque les Allemands sont partis. La population accueille les libérateurs avec joie et soulagement, mais sans effusion. Le souvenir des bombardements freine, vraisemblablement, les manifestations d’euphorie.

Cocarde tricolore

Cocarde tricolore

Date du document : 08-1944

Henry Orrion, qui avait été placé à la direction de la ville par le gouvernement de Vichy, est destitué. Il cède la place, le 28 août 1944, à Clovis Constant, résistant de la première heure, attaché au groupe Libération Nord, membre SFIO du Comité départemental de libération. Pour les Nantais, la guerre est finie, mais sur le territoire, elle perdure encore.

Extrait de : En guerres : 1914-1918 : 1939-1945 : Nantes & Saint-Nazaire, Nantes, Château des ducs de Bretagne - Musée d'histoire de Nantes, 2013, p. 259

Musée d'Histoire de Nantes - Château des ducs de Bretagne
2014



Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En savoir plus

Seconde Guerre mondiale

Tags

2e GM

Contributeurs

Rédaction d'article :

Musée d'Histoire de Nantes - Château des ducs de Bretagne

Témoignage :

Andrée Allio

Vous aimerez aussi

Tramway

Architecture et urbanisme / Les incontournables

Le 12 février 1879, une motrice à air comprimé emprunte la ligne Doulon-Gare maritime et remplace les omnibus hippomobiles inventés en 1826 par Stanislas Baudry. Par ce choix, Nantes...

Contributeur(s) :André Péron

Date de publication : 18/02/2019

4938

L’héroïne est empêchée de se marier par son père. Elle engage donc trois individus pour le tuer mais le père rachète sa vie en fournissant de fausses preuves pour tromper sa parricide...

Contributeur(s) :Hugo Aribart

Date de publication : 20/03/2019

1160

Julienne David (1777 – 1843)

Personnalité nantaise

Connue à Nantes sous le nom de « Jacquot » ou encore « le roulier Jacquot », Julienne David se  distingue très tôt lors de la guerre de Vendée et à bord de...

Contributeur(s) :Chloé Voirin , Jean-Luc Hervy , Groupe "Mémoire" de l'Association de la Butte Sainte-Anne ...

Date de publication : 03/04/2020

4245