Vincent Gâche (Nantes, 1803 – Nantes, 1884)
2e Bourse du travail, rue Désiré-Colombe

A

500

Gilbert Declercq (Nantes, 1919 – Nantes, 2004)


Permanent de la JOC pendant la Seconde Guerre mondiale, « col blanc » dans la métallurgie, Gilbert Declercq est à la Libération l’un des militants les plus en vue de la CFTC au point d’en devenir l’un des permanents, tout d’abord au Syndicat des métaux (1951-1958) puis à l’Union départementale (1958-1967).

Partisan de l’unité d’action avec la CGT, il fait partie des minoritaires qui critiquent le modérantisme de la centrale chrétienne et en conquièrent peu à peu le contrôle. L’adoption de son rapport sur la planification démocratique lors du congrès confédéral de 1959 marque un tournant. Les minoritaires ne le sont plus et en 1964, la CFTC, en se déconfessionnalisant, se transforme en CFDT.

Gilbert Declercq lors de son discours place du Champ-de-Mars

Gilbert Declercq lors de son discours place du Champ-de-Mars

Date du document : 19-02-1964

Dans les années 1970, on le retrouve à la tête de l’Union régionale et dans des instances confédérales. Syndicaliste avant tout, Gilbert Declercq fait cependant un passage fugace au MRP en 1945, puis au PSU (1965-1969) et au PS à partir de 1973. Il n’en demeure pas moins un farouche défenseur de l’indépendance syndicale.

Extrait du Dictionnaire de Nantes
2018
(droits d’auteur réservés)

En savoir plus

Bibliographie

Declercq, Gilbert, Syndicaliste en liberté : entretiens avec Alain Besson et Jacques Julliard, Seuil, Paris, 1974

Georgi, Frank, « Declercq, Gilbert, Henri», dans Le Maîtron : dictionnaire biographique : mouvement ouvrier, mouvement social, [En ligne], version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 3 mars 2009, disponible ici

Guiffan, Jean, « Le PSU en Loire-Atlantique (1960-1974/5) », dans Le PSU vu d'en bas : réseaux sociaux, mouvements politiques, laboratoire d’idées (années 1950-années 1980), Presses universitaires de Rennes, rennes, 2009, p. 59-71

«Mai 68, de la mémoire à l’histoire» (dossier), Place publique Nantes Saint-Nazaire, n°9, mai-juin 2008, p. 5-171

Thouzeau, Éric, « Quand Gilbert Declercq citait les communistes italiens… », Place publique Nantes Saint-Nazaire, n°6, novembre-décembre 2007

Pages liées

Métallurgie

Syndicalisme

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Christophe Patillon

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.