Boulevard des Américains et square Washington
Stade de la Beaujoire - Louis-Fonteneau

Faculté de droit et des sciences politiques

A

46


A la fin des années 50, pour faire face à l'afflux croissant d'étudiants, il est décidé de créer à la périphérie de la ville, un vaste campus qui réunirait l'ensemble des facultés et instituts universitaires de Nantes.

Un campus "à l'américaine"

L'ambition est de rassembler sur un même site la Faculté mixte de Médecine et de Pharmacie, la Faculté des sciences, l'école nationale de Mécanique, le collège universitaire des Lettres et l'institut de droit et de sciences économiques.

En 1959, l'architecte Louis Arretche est choisi par l'Etat pour dresser le plan masse de ce nouveau campus, localisé à la confluence de l'Erdre et du Cens, sur deux domaines totalisant 130 hectares : le Tertre et la Lombarderie.
Deux ans plus tard, c'est la renaissance officielle de l'Université de Nantes (celle-ci avait été dissoute en 1793) suivie des premiers chantiers.

1965 marque l'achèvement de la Faculté des Sciences, suivi en 1967 par l'ouverture de la Faculté des Lettres.

La faculté de droit

C'est à ce moment que Louis Arretche associé à François Deslaugiers propose maquette et plans de la future et toute nouvelle Faculté de Droit.
Les travaux ont lieu entre 1969 et 1970, dans un temps record de 12 mois. Le suivi des travaux est confié à un architecte nantais, Jean Boquien.

Le batiment livré dans les temps ouvre à la rentrée 1970-1971. Il avait pour vocation d'accueillir jusqu'à 2 500 étudiants.
Aussi, au début des années 2000, face à la croissance des effectifs - la Faculté de Droit accueille de nos jours 4 500 étudiants -, une extension a été réalisée en 2006 par l'agence nantaise d'architecture Rocheteau-Saillard.

Une architecture contrastée

Louis Arretche, architecte du campus de Nantes, est connu pour son sens de l'intégration de l'architecture au paysage. A Nantes, sur le domaine du Tertre, il compose avec un site vallonné dont il sait jouer. Ainsi au lieu d'araser les buttes, de niveler les sols, il prend en compte le denivelé pour y intégrer ses modules architecturaux.

Site du Tertre

Site du Tertre

Date du document : 19-09-2018

La Faculté de Droit se compose de deux bâtiments distincts, reliés entre eux par des escaliers extérieurs : le bâtiment des amphithéâtres à l'ouest, le bâtiment des salles d'enseignement et de l'administration à l'est. Ces deux bâtiments ont en commun de venir épouser la pente du vallon, et de s'inscrire dans un paysage préservé. Mais leur forme, leur écriture architecturale diffèrent afin de s'adapter au mieux aux usages qui leur sont propres.

Faculté de droit, bâtiment des amphithéâtres

Faculté de droit, bâtiment des amphithéâtres

Date du document : 18-09-2018

Ainsi le bâtiment des amphithéâtres qui accueillent les deux plus grands amphis de la faculté ( 800 et 500 places) est conçu comme une sorte de paquebot qui de la poupe à la proue, verrait ses différents étages se déployer en gradins, en s'ouvrant sur la perspective du vallon au sud.

Faculté de droit, amphithéâtre 800

Faculté de droit, amphithéâtre 800

Date du document : 19-09-2018

Quant au bâtiment administratif et des salles de cours, plus intime, en retrait, il a été conçu comme un cloître, autour d'une cour intérieure, vaste patio autour duquel alternent couloirs et pièces.

Faculté de droit, bâtiment administratif

Faculté de droit, bâtiment administratif

Date du document : 19-09-2018

Les façades extérieures de ces deux bâtiments sont traitées de façon opposée : les unes présentent par la composition des verrières et des cloisons de béton, un jeu de lignes verticales ; les autres déclinent une composition horizontale marquée par les bandeaux de fenêtres aux différents étages.
De l'extérieur, l'entrée du bâtiment de la faculté reste discrète : ce n'est qu'une fois franchie la porte, qu'on prend conscience de la monumentalité des lieux. Le grand hall d'entrée avec ses escaliers visibles sur trois étages et qui constituent une prouesse technique, est le lieu de passage des 1500 étudiants que peuvent recevoir simultanément les trois amphithéâtres de la faculté, et qui se croisent là pour aller d'un cours à l'autre.

Faculté de droit, hall d'entrée

Faculté de droit, hall d'entrée

Date du document : 19-09-2018

En référence au mouvement moderne

L'écriture architecturale de Louis Arretche n'est pas sans rappeler celle de Le Corbusier, dont la Maison radieuse à Rezé contribue à sa notoriété depuis 1955 et qui en 1967 est célébré à Nantes à travers une exposition organisée par les étudiants de l'école d'architecture.
Les références au couvent de la Tourette de Le Corbusier sont réelles, tant à travers le traitement et le ryhtme des façades, le travail des bétons, de la lumière que dans l'inscription de l'édifice dans le paysage.

La Faculté de Droit a reçu le label Architecture contemporaine remarquable en 2014.

Direction du patrimoine et de l'archéologie
2018

 

En bref ...

Localisation :

Censive du Tertre (chemin du) 8, NANTES

Date de construction :

1970

Auteur de l'oeuvre :

Arretche, Louis (architecte) ; Deslaugiers, François (architecte) ; Bocquien, Jean (architecte)

Typologie :

architecture civile publique et génie civil

En savoir plus

Bibliographie

Boucher Christophe, Kerouanton Jean-Louis (dir.) , Architectures et patrimoines du XXe siècle en Loire-Atlantique, Nantes, CAUE Loire-Atlantique; ed.Coiffard, 2006

Amouroux Dominique, La Faculté de droit et des sciences politiques- Nantes-1970, Nantes, CAUE Loire-Atlantique, 2013.

Pages liées

Faculté de médecine

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Irène Gillardot

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.