Bandeau
Calvaire de l’église Saint-Félix par Raymond Delamarre Gazomètres

2940

Charles Le Roux (1814 – 1895)


Marie-Guillaume Charles le Roux, peintre paysagiste nantais proche de l’école de Barbizon, fut aussi maire de Corsept et député des Deux-Sèvres.

Son père, Marie-Joseph Le Roux, avocat, descend d’une lignée de tanneurs ; sa mère est quant à elle fille d’un négociant, ami des arts ayant contribué avec Jean-Joseph-Louis Graslin à la création du quartier éponyme.

Charles naît à Nantes le 25 avril 1814  ; il y grandit et y étudie pour devenir avocat. Il passe ses vacances dans la propriété familiale située au Soullier, près de Bressuire. C’est là, à la campagne, qu’il développe son talent de peintre paysagiste. Talent qu’il affine lors d’un séjour parisien auprès de ceux qui deviennent par la suite ses amis et hôtes : Camille Corot et Théodore Rousseau.

En 1844, il se marie à Maria Affilé, fille de médecin, avec laquelle il a trois enfants : Charles, Joseph et Laurence. De cette union il hérite une propriété à Corsept, Le Pasquiaud, qui alimente régulièrement son œuvre picturale. Face au fleuve, sa palette s’éclaircit, il retranscrit inlassablement les variations de la Loire et ses reflets. Un autre de ses thèmes favoris reste l’allée des châtaigniers du Soullier, voûte à la fois tortueuse et lumineuse immortalisée par Théodore Rousseau en 1839.

Le caractère bonhomme de Charles Le Roux, loué par Charles Baudelaire à l’occasion du Salon de 1846, explique peut-être son autre carrière, politique celle-ci. Maire de Corsept en 1852, il est élu trois fois député des Deux-Sèvres de 1860 à 1870.

Il décède le 27 février 1895 rue de l’Héronnière. Sa sépulture au cimetière Miséricorde est ornée d’un portrait en médaillon réalisé par Charles-Auguste Lebourg.

Quatre de ses toiles sont conservées au Musée d’arts de Nantes, qui lui avait consacré une exposition en 1939.

Aurélie Mathias
Direction du Patrimoine et de l’Archéologie, Ville de Nantes / Nantes Métropole
2019

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En savoir plus

Bibliographie

Ferronière Georges, « Le peintre Charles Le Roux », Annales de la Société nantaise, 1903

Rauzeau Léon, « Charles Le Roux, peintre nantais », Deux degrés ouest, mai 1974

Webographie

Association Charles Le Roux Lien s'ouvrant dans une nouvelle fenêtre

Pages liées

Musée d'arts

Loire

Tags

Peintre Politicien

Contributeurs

Rédaction d'article :

Aurélie Mathias

Vous aimerez aussi

Scandale de la Close

Société et culture

Dans la soirée du jeudi 27 janvier 1927, une soixantaine de personnes des deux sexes, appartenant surtout à la bourgeoisie nantaise, participent à une surprise-partie au château de...

Contributeur(s) :Jean-Louis Bodinier

Date de publication : 19/10/2023

414

Cours Cambronne

Architecture et urbanisme / Les incontournables

Successivement appelée « cours de la République », « cours Impérial » ou encore « cours Henri IV » en fonction du régime politique en place, il faudra attendre 1936 pour que cette promenade...

Contributeur(s) :Noémie Boulay

Date de publication : 08/09/2020

6368

Monument à Adolphe Billault

Architecture et urbanisme

En septembre 1867, un monument à Adolphe Billault, ministre d’État du Second Empire décédé quatre ans plus tôt, est inauguré place du Palais de Justice (actuelle place Aristide-Briand)....

Contributeur(s) :Aurélie De Decker

Date de publication : 30/06/2023

738