Tableau Le Christ entre Moïse et Saint-Jean-Baptiste
Mireille Joséphau (Nantes, 1940)

La Boissière, au nord de Nantes, vit au cours des années 1950 le basculement d’un urbanisme fondé sur la maison individuelle vers celui des grands ensembles.

De 1954 à 1957, 236 maisons sont construites sur un terrain du château de la Boissière acheté et viabilisé par la Ville puis revendu en lots : c’est la « Petite Boissière ». En 1957 débute la construction d’immeubles, les aides de l’État se portant désormais sur ce secteur. Le premier ensemble de 160 logements est construit le long de la rue des Renards entre 1957 et 1959. Le second, de 1959 à 1962, totalise 1 060 logements : c’est la cité de la Boissière. Un petit centre commercial ouvre en 1963 et la même année on inaugure le premier centre socioculturel de Nantes dont l’activité se développe avec bonheur dans de multiples directions : emploi, sports, loisirs, bricolage, théâtre, atelier d’anglais, musique…

Les opérations de réhabilitation débutent en 1980 et se terminent en 1997. Deux des trois immeubles des Renards sont démolis en 1994 et reconstruits en retrait. L’arrivée du tramway en 1994 désenclave le quartier, doté d’équipements nouveaux, dont une médiathèque et le Pôle d’activités Santos-Dumont.

Extrait du Dictionnaire de Nantes
2018
(droits d'auteurs réservés)

En savoir plus

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Georges Gayrard

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.