Bandeau
Cité communale Babonneau Hôtel Garreau

1917

Yves Cosson (1919 – 2012)


Enseignant les lettres modernes à l’université, Yves Cosson collabore à de nombreuses revues littéraires et est l’auteur d’une œuvre poétique importante.

Yves Cosson

Yves Cosson

Date du document : sans date

L’enseignement et la littérature

Fils d’un serrurier, René Cosson, et de Marie Courcoul, qui appartenait à une famille d’artisans, Yves Cosson suit une scolarité à l’école communale des Terrasses. Il est reçu à l’École normale d’instituteurs de Savenay, avant de poursuivre des études à Rennes. En 1939, il est admis à l’École normale supérieure de St-Cloud, mais il ne l’intégrera qu’après la Seconde guerre mondiale en 1945. Mobilisé en 1939 comme aspirant, il est fait prisonnier l’année suivante et envoyé en Allemagne, où il restera jusqu’à la fin du conflit.

À la sortie de l’école, il est nommé professeur de lettres au Collège moderne de Nantes. Il enseigne ainsi sa discipline au jeune Paul Louis Rossi, et son ami Thomas Narcejac lui fait connaître Hélène et René-Guy Cadou.

Poète et universitaire

En 1964, il intègre la Faculté des Lettres de Nantes, où il enseignera  la poésie contemporaine jusqu’à la fin de sa carrière en 1984.

 <i>À cloche-coeur</i> 

 À cloche-coeur 

Date du document : 1955

Il a collaboré à de nombreuses revues et a tenu la rubrique de critique littéraire de Témoignages, le Peintre, la Revue du Bas-Poitou et Presse-Océan. Il est l’auteur d’une œuvre poétique importante, dont voici certains titres : À cloche-coeur (1955), Cour d’amour (1966), L’Aventure aventureuse (1977), Gramophone enroué (1986), Cycles de vie (1995), Miroiteries de l’infini (2000), Désir des îles (2006).

 <i>Nantes au coeur</i> 

 Nantes au coeur 

Date du document : 2006

Un engagement fort dans la ville de Nantes

Membre de la Société des Gens de Lettres, sociétaire de l’Association internationale des critiques d’Art, ainsi que membre de l’Académie de Bretagne depuis 1960 et même secrétaire général de cette Académie durant vingt-cinq ans, il célèbre la ville de Nantes dans de nombreux ouvrages dont Nantes, la cinquième saison (1999) et Nantes au cœur (2006). En 2009, la ville célébrera officiellement son 90e anniversaire.

Chloé Voirin
Bibliothèque municipale
2020

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En savoir plus

Webographie

Yves Cosson à la Bibliothèque municipale Lien s'ouvrant dans une nouvelle fenêtre

Yves Cosson sur BNF Data Lien s'ouvrant dans une nouvelle fenêtre

Pages liées

Littérature

Tags

Presse Écrivain

Contributeurs

Rédaction d'article :

Chloé Voirin

Vous aimerez aussi

Université

Société et culture

Fondée en 1460 par le pape Pie II, l’université de Nantes vit très modestement pendant à peine un siècle et ne survit ensuite qu’en apparence jusqu’à la perte en 1735 de sa faculté...

Contributeur(s) :Jean Renard

Date de publication : 23/02/2022

1302

Passage Pommeraye

Les incontournables/ Architecture et urbanisme

Entre ville basse et ville haute, entre Bourse et Théâtre, entre place du Commerce et quartier Graslin, greffé sur la rue Crébillon dont il capte le flux des piétons et implanté au...

Contributeur(s) :André Péron , Noémie Boulay

Date de publication : 11/09/2019

7446

1907 : les soupes communistes

Événement historique

En mars 1907, les dockers et ouvriers-charbonniers nantais se mettent en grève dans l’objectif d’obtenir de meilleures conditions de travail et une augmentation des salaires. En soutien...

Contributeur(s) :Christophe Patillon

Date de publication : 22/03/2022

1824