58

La maison rouge des Batignolles prend le nom de la militante Annick Vidal

Date de publication : 05/06/2024

Le mardi 28 mai dernier a eu lieu une cérémonie particulière à deux pas de la Beaujoire : la maison en bois des Batignolles a pris le nom d’Annick Vidal, une ancienne habitante de la cité ouvrière de la Halvêque. C’est de sa volonté qu’est né le projet de reconstitution de ce symbole du patrimoine ouvrier nantais.


Le mardi 28 mai 2024, la Ville de Nantes dévoile lors d’un temps fort le nouveau nom de la Maison ouvrière des Batignolles, une salle municipale et associative située à proximité du stade de la Beaujoire. Elle portera désormais le nom d’Annick Vidal. Cette militante fut à l’initiative de ce projet de reconstitution d’une maison en bois rouge caractéristique des cités ouvrières du Ranzay, de la Barrate et de la Halvêque. Dans ces modestes habitations aujourd’hui disparues vivaient les familles d’ouvriers qui travaillaient pour l’usine de construction de locomotives des Batignolles.

Fille d’un ajusteur des Batignolles, Annick Vidal passa elle-même une partie de son enfance dans la cité de la Halvêque. Fortement attachée à cette histoire, elle a longtemps milité pour la préservation de la mémoire et du patrimoine ouvrier des Batignolles. C’est grâce à son combat que la « Maison rouge des Batignolles » fut inaugurée en 2006 sur l’emplacement de l’ancienne cité de la Barrate.

Mais Annick Vidal était aussi une militante associative et politique mobilisée à la fois pour le progrès social et la défense de la nature. Dès sa jeunesse, elle s’inscrit dans les pas de ses parents, Marcelle et Alfred Baron, tous deux militants communistes et résistants. Syndicaliste, Annick Vidal s’engage auprès des communistes puis des socialistes. 

Mais surtout, elle s’investit dans la vie de son quartier. Elle créa ainsi de façon informelle un comité de quartier de la Halvêque-Beaujoire qui inspira les actuels conseils citoyens de quartier. Sensible aux problématiques environnementales, Annick Vidal fonde la Fédération des amis de l’Erdre et milite aux côtés des Verts à l’échelle municipale dans les années 2010.

Cette cérémonie était donc l’occasion pour ses proches et les représentants de la Ville de Nantes de reconnaître cet engagement de toute une vie pour de multiples causes qui touchent encore de nombreux Nantais et Nantaises aujourd’hui.

En savoir plus :

> Biographie d’Annick Vidal
> Article sur la Maison ouvrière des Batignolles
> Dossier sur l’histoire des Batignolles

Direction du patrimoine et de l’archéologie, Ville de Nantes/Nantes Métropole

Autres actualités :

Dans le cadre des Journées européennes de l’archéologie, ACTA Archéo réalisera des démonstrations...

Date de publication : 05/06/2024

Ce samedi 1er juin, plusieurs visites guidées sont organisées pour découvrir le patrimoine...

Date de publication : 31/05/2024

Le samedi 8 juin, Nantes Métropole organise une journée d'étude sur le patrimoine immatériel...

Date de publication : 30/05/2024