A

198

Nantes en noir et blanc présente deux expositions photographiques dans le quartier du Bas-Chantenay

Date de publication : 11/07/2022

Consacrés à la dimension industrielle et ouvrière de Nantes, ces deux accrochages originaux sont à découvrir depuis la Loire et dans les rues du Bas-Chantenay. Ils sont produits par l’association Nantes en noir et blanc dans le cadre d’un ensemble d’événements intitulés La rue de la grue noire.


Dans le cadre de la restauration de la grue noire, un équipement emblématique des chantiers de construction navale, à savoir les Anciens chantiers Dubigeon, situés dans le quartier du Bas-Chantenay, l’association Nantes en noir et blanc organise un ensemble d’événements intitulés La rue de la grue noire. Son objectif est de célébrer l’identité industrielle de Nantes et de valoriser le riche patrimoine photographique local.

Tout a commencé fin mai avec une exposition de photographies grand format installées à l’aplomb des quais et visibles depuis le fleuve, notamment à bord des Navibus. Une vingtaine de reproductions signées Hélène Cayeux, Victor Girard, Jean-Noël Thoinnet, Alain Guillard… Autant de « fenêtres sur le monde ouvrier » accompagnées de quatorze podcasts écrits par l’auteur et metteur en scène Hervé Guilloteau et mises en son par le musicien Federico Pellegrini. Ces fictions sociales abordent l’intimité des travailleurs et brossent les portraits de personnages hauts en couleur. Le projet se poursuit à terre, avec un parcours ayant pour point de départ la gare maritime et s’achevant boulevard de Chantenay. Une soixantaine d’affiches, dont certaines monumentales, sont à découvrir sur les murs du quartier. Ces photographies illustrent la diversité et la densité du développement industriel de l’agglomération. Toutes ces images ont été choisies pour leur puissance évocatrice.

Photographie collée sur le pignon du Hangar 12 sur le quai Marquis d'Aiguillon dans le cadre des événements La rue de la grue noire

Photographie collée sur le pignon du Hangar 12 sur le quai Marquis d'Aiguillon dans le cadre des événements La rue de la grue noire

Date du document : 27-06-2022

Nantais de longue date ou nouveaux arrivants, amateurs de photographie et habitants du quartier, chacun trouvera un intérêt personnel, familial ou collectif dans ce cheminement.

À partir du 27 septembre, une troisième exposition ouvrira au Passage Sainte-Croix, 9 rue de la Bâclerie, sous le titre Départ d’usines, dans le cadre de la Quinzaine photographique nantaise. Elle s’appuiera sur le travail de photojournalistes locaux, dont Hélène Cayeux, Jacky Péault, Jean-Noël Thoinnet, (…), et abordera les transformations du centre-ville à la fin du 20e siècle.

L’association Nantes en noir et blanc remercie l’ensemble des personnes et des services qui lui ont fait confiance pour monter ce projet, et en particulier, celles et ceux qui ont mis à disposition des illustrations parfois inédites : les Archives de Nantes, le service de l’Inventaire, les Archives départementales, le Centre d’histoire du travail, et les particuliers : Lise Péault, Jean-Noël Thoinnet, Alain Guillard…

Pour plus d’informations :

> Site internet de Nantes en noir et blanc
> Facebook de l’association Nantes en noir et blanc

D’autre part, la Ville de Nantes vous invite à découvrir l’histoire de la grue noire et de son quartier à travers des visites guidées gratuites organisées dans le cadre des balades estivales. Il reste des places pour les balades du mois d’août, n’hésitez pas à en profiter pour vous inscrire via ce lien  !

Association Nantes en noir et blanc / Direction du patrimoine et de l’archéologie, Ville de Nantes/Nantes Métropole