189

Dossier : Bottière et Pin-Sec

Date de publication : 06/05/2024

Dans les années 1950 et 1960, le paysage du quartier Bottière-Pin Sec est métamorphosé en quelques années par la construction de cités HLM entreprise par l’Office Public d’HLM de Nantes.


Depuis 2018, le quartier Bottière-Pin Sec fait l’objet d’un projet de transformation urbaine, mené par Nantes Métropole Aménagement et soutenu par l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain. L’objectif est d’améliorer le cadre de vie des habitants par la création d’un nouveau cœur de quartier offrant commerces et services et par la réhabilitation et la construction de logements. C’est l’occasion de documenter l’histoire de la construction des grands ensembles concernés par ces interventions.

Dans la première moitié du 20e siècle, ce quartier est avant tout marqué par la ruralité. Plusieurs propriétaires se partagent des terres pour la plupart dévolues au maraîchage. À l’origine modestes, ces exploitations ont gagné en importance avec la mécanisation de l’agriculture au 20e siècle. Les récoltes sont vendues sur les marchés nantais, mais aussi à l’extérieur du territoire. Des fermes et maisons de maître parsèment le paysage, à l’image du manoir de la Basinerie, des châteaux du Croissant et de la Grande Garenne, ou encore de la Grande Bottière.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Nantes est durement touchée par les bombardements. Des milliers de familles se retrouvent à la rue et doivent être logées dans des baraquements provisoires. Les années de guerre et d’occupation laissent place à la reconstruction de la ville alors en pleine croissance démographique et urbaine. Le besoin en logements est urgent ; il faut construire rapidement et à bas coût. Avec les aides financières de l’État, l’Office Public d’HLM de Nantes fait sortir de terre les premiers immeubles HLM de la Bottière et du Pin Sec : le Vieux Pin Sec et Pin Sec II (1954-1962), la Grande Garenne (1966), la Bottière (1966-1972) et la Grande Noue (1969-1971). Les manoirs et les tenues maraîchères laissent alors place à des immeubles et de nouvelles activités commerciales et de service.

Ce dossier revient sur le contexte de la construction de ces logements sociaux et donne à voir des témoignages d’habitants sur la vie dans leur quartier. Ces témoignages sont notamment extraits de trois publications écrites dans les années 1990 et 2000 :
> La Bottière, histoire d’un quartier écrit par des élèves du lycée professionnel Léonard de Vinci
> L’abécédaire de la Bottière
> Histoires de vies d’hier et d’aujourd’hui des quartiers Pilotière et Pin Sec à Nantes réalisé par le Centre socio-culturel de la Pilotière de l’Accoord

Vous pouvez également consulter le parcours numérique « Histoire des quartiers Bottière, Pin Sec et Pilotière » pour découvrir le passé du quartier avant les cités HLM.

Autres actualités :

Dans le cadre des Journées européennes de l’archéologie, ACTA Archéo réalisera des démonstrations...

Date de publication : 05/06/2024

Le mardi 28 mai dernier a eu lieu une cérémonie particulière à deux pas de la Beaujoire : la...

Date de publication : 05/06/2024

Ce samedi 1er juin, plusieurs visites guidées sont organisées pour découvrir le patrimoine...

Date de publication : 31/05/2024