Bandeau
Rapport à la Bretagne Mi-Carême

2944

Hôtel de Région


En 1972, la Mayenne, la Sarthe, le Maine-et-Loire, la Vendée et la Loire-Atlantique se trouvent réunis au sein d’une nouvelle entité administrative, la Région des Pays de la Loire.

En 1974, l’exécutif régional qui s’installe est placé sous la tutelle du préfet. Sept ans plus tard, son premier président, Olivier Guichard, ministre – entre autres – de l’Aménagement du territoire, ardent défenseur de la décentralisation, anticipe les lois Defferre. Dès 1981 en effet, il engage l’exécutif régional dans la réalisation du premier Hôtel de région construit en France. La tâche n’est pas aisée : il faut définir le programme à partir des missions potentielles et des relations probables entre services, procéder à une estimation des personnels nécessaires à leur pilotage, y associer un budget, choisir un site et désigner les architectes en organisant une consultation nationale.

Ceux-ci auront la lourde tâche d’inventer une nouvelle typologie architecturale dans une décennie où l’architecture se cherche. Durand-Ménard-Thibault, Nantais retenus à la suite d’un long concours, associent des références classiques pour concevoir l’édifice sur le terrain situé en front d’urbanisation de l’île Beaulieu. La transposition du jardin à la française (ses buis, ses jeux d’eau, ses degrés), de la colonnade en avancée sur la façade, de l’aspect usuel de la pierre (en réalité du béton admirablement mis en œuvre), du dôme dominant la ligne de ciel de Nantes (Notre-Dame de Bon Port), du grand escalier du Parlement de Bordeaux, de l’amphithéâtre grec, donnent sens à l’édifice.

Leur travail le plus remarquable porte cependant sur la lumière naturelle (abondante quel que soit le ciel nantais), sur la dimension des volumes (non ostentatoires) et la répartition des fonctions en deux entités, l’une dédiée aux services administratifs, l’autre à l’Assemblée. Au sein de cette dernière les fonctions sont réparties par strates horizontales. Au rez-de-chaussée, le hall d’honneur, l’ensemble des salons et la salle à manger accueillant des visiteurs. Au niveau supérieur, l’hémicycle où siègent, face à la tribune, les élus et leurs proches collaborateurs, est entouré des bureaux des élus. Il est prolongé par un salon-bar et par quelques espaces propices aux discussions en petit comité. Dominant l’ensemble, les bureaux du préfet (transformé depuis), du trésorier public et celui du président de Région. Ce dernier, précédé d’une antichambre, est simplement composé d’un espace de travail, d’une table de réunion et d’un salon. Successivement l’occupent Olivier Guichard, François Fillon, Jean-Luc Harousseau, Jacques Auxiette, Bruno Retailleau, François Pinte et Christelle Morançais. 

Remarquable pour la qualité de ses matériaux, cette construction, inaugurée en 1987, proposait également des innovations en matière environnementale, notamment une pompe à chaleur double flux et une isolation par l’extérieur. 

Des œuvres d’art qui s’y trouvent, le double arc de triomphe penché, imaginé par François Morellet, reste la plus probante en invitant, avec un certain humour, élus, collaborateurs et citoyens à conserver une prudente modestie.

Dominique AmourouxExtrait du Dictionnaire de Nantes
2018
(droits d'auteur réservés)

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.

En bref...

Localisation : Loire (rue de la) 1, NANTES

Date de construction : 1987

Auteur de l'oeuvre : Duran, Ménard, Thibault (architectes)

Typologie : architecture civile publique et génie civil

En savoir plus

Bibliographie

Amouroux Dominique, Carnet de visite, Journée européenne du patrimoine 2009 : la construction de l'Hôtel de Région et l'adéquation de son programme architectural avec les fonctions de l'institution régionale, Région des Pays de la Loire, Nantes, 2009

Amouroux Dominique, Bienvenue à l'Hôtel de Région, Région des Pays de la Loire, Nantes, 2016

Cailleau Jean, « Hôtel de la Région », Des édifices nantais..., Nantes Renaissance, Nantes, 1999, p. 20-21

Pays de la Loire, Hôtel de la Région, Région des Pays de la Loire, Nantes, 1987

Webographie

Nantes, la métamorphose d'une ville - Auran/Ina : Inauguration du nouvel hôtel de la région

Nantes, la métamorphose d'une ville - Auran/Ina  : Compte-rendu de la première réunion sur la réforme régionale

Tags

Ile de Nantes Lieu institutionnel

Contributeurs

Rédaction d'article :

Dominique Amouroux

Vous aimerez aussi

Cité HBM de la Chevasnerie

Architecture et urbanisme

Les HBM de la Chevasnerie constituent un des exemples de cités-jardins nés à Nantes dans l'entre-deux-guerres. Avec la cité-jardin, c'est une nouvelle façon d'habiter qui se diffuse.

Contributeur(s) :Nathalie Barré , Renée Jouan

Date de publication : 28/02/2019

2469

Dans le Ouest-France du 18 novembre 1949, on pouvait lire le détail du lancement du sous-marin Andromède. Il est fait état de la vedette des chantiers et des remorqueurs des Abeilles...

Contributeur(s) :Elise Nicolle

Date de publication : 28/10/2020

2091

Un jeune soldat, déserteur par amour, est repris par les autorités. Il est ensuite jugé et condamné à la peine capitale. Peu avant l’exécution, un messager apporte la grâce du condamné.

Contributeur(s) :Hugo Aribart

Date de publication : 05/02/2020

1421