A

120

Débord de Loire

Date de publication : 15/10/2019

La deuxième édition de Débord de Loire se déroulera du 23 mai au 26 mai prochain de Saint-Nazaire à Nantes, avec un temps fort à Nantes les 25 et 26 mai.


Un rassemblement nautique d’exception

Du vieux gréement aux bateaux portuaires en passant par le bateau de course innovant, Débord de Loire propose un contenu nautique inédit en France. En réunissant une grande diversité de bateaux, l’événement valorise la richesse de l’estuaire et les multiples possibilités de navigation que l’on peut sur la Loire.
Au cœur de la flotte, deux invités d’honneur sont attendus : le Belem, trois-mâts emblématiques de Nantes et à ses côtés, l’Hermione, fascinante « frégate de la liberté », témoin d’une formidable aventure humaine, qui viendra pour la première fois dans l’estuaire.

La flotille nantaise à l'honneur

Nantes accueille sur son territoire un patrimoine maritime et fluvial exceptionnel : six bateaux classés monuments historiques ou neuf labellisés bateaux du patrimoine propriétés d’associations (ABPN, Erdre Voiles Passion, La Cale 2 l’île, CCMN).
L'ensemble de la flottille nantaise sera mise à l'honneur lors de la grande parade nautique qui arrivera à Nantes le samedi 25 mai à 21h30 et à quai avec des panneaux d’exposition.

Les chantiers de construction navale nantais

À la fin du 18e siècle, Nantes est le premier centre de construction de navires marchands de France. Trois gros chantiers se partagent la suprématie de la construction navale à Nantes au début du 19e siècle : les Ateliers et Chantiers de la Loire, les Ateliers et Chantiers de Bretagne sur la Prairie-au-Duc et les Chantiers Dubigeon à Chantenay.
La construction navale atteint son apogée au début des années 1950, mais se confronte à la concurrence étrangère et la baisse des aides de l’État. En 1969, Dubigeon-Normandie quitte le site de Chantenay pour s’installer sur la Prairie-au-Duc. Le dernier chantier nantais ferme ses portes en 1987. Celui de Saint-Nazaire, acquis par Aker Yards, puis par STX, reste le dernier grand chantier naval français en activité.

Pour découvrir la construction navale nantaise :
● Les Anciens Chantiers Dubigeon à Chantenay :
        ◦ visite guidée théâtralisée, installation multimédia, projections en plein air de deux documentaires sur les chantiers navals par l'association Bloc 13 ;
        ◦ portes ouvertes de l'ancienne salle à tracer des Chantiers Dubigeon par l'agence d'architecture AIA.
          
● Les Ateliers et Chantiers de Nantes sur la Prairie-au-Duc :
        ◦ jeu de piste grandeur nature avec énigmes et comédiens à l'attention des familles ;
        ◦ visite guidée par les anciens de la Navale ;
        ◦ exposition permanente de la Maison des Hommes et Techniques.

Métamorphoses de Nantes et de la Loire

Du port antique de Ratiatum au futur projet urbain de la place de la Petite Hollande, en passant par l'aménagement des quais au 18e siècle, l'industrialisation de Chantenay au 19e siècle et les comblements de la Loire au début du 20e siècle, Nantes n'a cessé de se transformer au gré de son rapport avec le fleuve.

● Conférence archéologique :
Frédéric Mercier, du Pôle de recherche archéologique de Nantes Métropole et Rémy Arthuis, géomorphologue à l’INRAP Grand-Ouest, présenteront les métamorphoses des paysages de Loire depuis la Préhistoire jusqu’au 20e siècle. À la fois naturels et anthropiques, ces bouleversements ont eu un impact déterminant sur la géographie de l’espace urbain et sur les pratiques économiques et sociales des groupes riverains.
Jeudi 23 mai, 18h30 sur le Maillé-Brézé

● Exposition « Plaisirs de Loire » :
Le regard des riverains s’est peu à peu transformé du 18e siècle à nos jours entraînant de nouvelles pratiques et de nouveaux usages en lien avec la Loire : se baigner, se divertir, naviguer… et profiter de la vue sur le fleuve. Cette exposition met en lumière une des thématiques étudiées dans le cadre de l’inventaire du patrimoine des Rives de Loire mené par la Région Pays de la Loire et Nantes Métropole.
Samedi 25 et dimanche 26 mai, parc des chantiers

● Exposition « Les quais nantais d'hier à d'aujourd'hui » :
À travers un dispositif original de photographies anciennes en transparence issues des collections des Archives de Nantes, l'évolution des quais de Loire sera mise en évidence.
Du jeudi 23 au lundi 27 mai

● Exposition « Regards d’enfants et d’adolescents sur la Loire » :
Cette exposition présentera les travaux d'élèves d'écoles primaires, collèges et lycées réalisés avec les Archives de Nantes dans le cadre de projets pédagogiques menés sur le thème de la Loire.
Du samedi 25 au lundi 27 mai, quai des plantes

● Visite guidée de trois sites en devenir :
Trois services de la Ville et de Nantes Métropole (patrimoine, espaces verts, urbanisme) s'associent pour faire découvrir trois sites liés à la Loire : Place de la Petite Hollande, Quai de la Fosse, Grands Moulins de Loire / Carrière Misery. L'objectif : découvrir l'histoire et le devenir de ces lieux en cours de transformation.
Samedi 25 mai à 11h, Petite Hollande ; à 14h30, Quai de la Fosse ; à 16h, les Grands Moulins de Loire

● Visite guidée de Chantenay et Roche-Maurice :
Les habitants nous racontent Chantenay et Roche-Maurice à travers l’histoire imaginaire d’une famille du quartier.
Vendredi 24 mai à 15h (rendez-vous au Bloc 13). Samedi 25 mai à 14h30 (rendez-vous gare de Chantenay)  et à 19h (rendez-vous restaurant La Marmite à Roche-Maurice).

● Visite guidée de Ratiatum :
Découverte des traces de la Loire antique, en explorant l'Histoire et les vestiges des quais de Ratiatum.
Dimanche 26 mai, Chronographe à 15h30

● Défi-photo :
À partir de cinq vues anciennes de la Loire issues des collections de la Bibliothèque municipale, les Nantais sont invités à photographier leur vision de la Ville du même point de vue.

Plus de renseignements sur le site officiel de Débord de Loire.

 

Des informations sur Nantes Patrimonia à propos des bateaux du patrimoine.