A

167

78e anniversaire de l’exécution des 48 otages fusillés le 22 octobre 1941

Date de publication : 15/11/2019

Il y a 78 ans, le 22 octobre 1941, 48 otages ont été fusillés par les autorités allemandes à Nantes, Châteaubriant et au Mont-Valérien à Paris, en représailles de l’exécution d’un commandant allemand deux jours plus tôt à Nantes.


Pour commémorer cette sombre page de l’histoire, en plus des temps commémoratifs traditionnels, la Ville de Nantes expose les portraits des 48 victimes sur le Cours des 50 Otages jusqu’au 23 octobre 2019.

    • Les rendez-vous de la commémoration de l’exécution des 50 otages, à Nantes :
- Vendredi 18 octobre : veillée du souvenir
Rendez-vous à 17h45 devant le Monument des 50 Otages et de la Résistance, pour une cérémonir organisée par le Comité du Souvenir des Fusillés de Nantes et Châteaubriant et de la Résistance en Loire-Inférieure, ainsi que l’association des Familles d’Otages fusillés à Nantes et Paris.
- Mardi 22 octobre : cérémonie de commémoration des fusillés
Cérémonie du souvenir à 10h au Monument des 50 Otages et à la Résistance, suivie à 10h45 d’un hommage au Fusillés, à 10h45 au Mémorial du champ de tir du Terrain du Bêle puis au Carré des Fusillés du Cimetière de la Chauvinière à 11h30.

    • L’exposition des portraits des otages sur le cours
La Ville de Nantes, en partenariat avec le Comité du souvenir, a souhaité rendre un hommage appuyé à tous ces hommes qui ont payé de leur vie leurs actes de résistance et leurs idées, en montrant leurs visages pour rappeler aux Nantais l’histoire associée à la dénomination du « Cours des 50 Otages ». Ainsi depuis 2016, à l’occasion des cérémonies commémoratives de l’exécution des 50 Otages, les portraits des 48 otages fusillés sont exposés le long du Cours des 50 Otages, entre la Place du Cirque et le Place du Pont Morand, sur de grandes bâches de deux mètres de haut. Ces portraits, dessinés en noir et blanc, ont été réalisés par l’artiste Chantal Trubert, d’après des photos d’identités d’époque, et sont légendés du nom de chaque homme, de leur âge au moment de leur mort et du lieu où ils ont été exécutés.

 

Liste des Otages

Les Otages fusillés à Nantes le 22 octobre 1941 :
Maurine ALLANO (21 ans), Paul BIRIEN (50 ans), Joseph BLOT (59 ans),  Auguste BLOUIN (57 ans), René CARREL (20 ans), Frédéric CREUSE (20 ans), Michel DABAT (20 ans), Alexandre FOURNY (43 ans), Joseph GIL (19 ans), Jean-Pierre GLOU (19 ans), Robert GRASSINEAU (34 ans), Jean GROLLEAU (21 ans), Léon IGNASIAC (22 ans), Léon JOST (57 ans), André LE MOAL (17 ans) et Jean PLATIAU (20 ans).

Les Otages fusillés à Chateaubriant :
Jules AUFFRET(39 ans), Henri BARTHELEMY (58 ans), Titus BARTOLI (58 ans), Maximilien BASTARD (21 ans), Marc BOURHIS (44 ans), Emile DAVID (19 ans), Charles DELAVAQUERIE (19 ans), Maurice GARDELLE (49 ans), Désiré GRANET (37 ans), Jean GRAXDEL (50 ans), Pierre GUEGUIN (45 ans), HOUYNH-HUONG dit Luisne (29 ans), Eugène KERIVEL (50 ans), Raymond LAFORGE (43 ans), Claude LALET (21 ans), Julien LE PAUSE (34 ans), Edmond LEFEBVRE (38 ans), Charles MICHELS (38 ans), Guy MOQUET (17 ans), Antoine PESQUE (55 ans), Jean POULMAR’CH (31 ans), Henry POURCHASSE (34 ans), Victor REUNELLE (53 ans), Raymond TELLIER (44 ans), Maurice TENINE (34 ans), Pierre TIMABUD (31 ans) et Jules VERCRUYSSE (48 ans).

Les Otages fusillés à Paris (au Mont-Valérien ) :
Hubert CALDECOTT (35 ans), Marcel HEVIN (35 ans), Philippe LABROUSSE (32 ans), André RIBOURDOUILLE (33 ans) et Victor SAUNIER (27 ans).


En savoir plus sur les 50 otages dans Nantes Patrimonia : ici

Fiche mémoire des Archives de Nantes sur l’exécution des 50 otages : ici
Fiche mémoire des Archives de Nantes sur le champ de tir du Bêle : ici