A

650

Julien Lanoë, un homme dans sa ville

Date de publication : 19/02/2020

Présentation du dernier numéro de la Nouvelle Revue Nantaise


Fondateur en 1925 de la revue littéraire La Ligne de cœur et président de la Société des Amis du Musée des Beaux-arts de Nantes de 1936 à 1970, Julien Lanoë influença profondément René Guy Cadou et l’école de Rochefort, et noua également de nombreuses amitiés artistiques.
Grâce aux donations de ses enfants en 2016 et 2019, un ensemble de plus de 800 lettres d’artistes et d’écrivains a rejoint les collections municipales, d'un intérêt primordial pour la connaissance de l'activité artistique et intellectuelle de Nantes au 20e siècle.

C'est tout d'abord la correspondance reçue par Julien Lanoë entre 1925 et 1944 qui a été remise à la Ville de Nantes en 2016. Au total, pas moins de 500 lettres reçues par Julien Lanoë, des tapuscrits de Max Jacob et des manuscrits d'Eugène Guillevic, Michel Ragon et Maurice Langlois :
- un remarquable ensemble concernant Max Jacob (213 lettres numérotées, 22 manuscrits, 3 tapuscrits, une photo, deux cartes postales, une dédicace…) ;
- des correspondances de Pierre Reverdy (80 lettres) ;
- des correspondances de Maurice Fombeure (53 lettres et manuscrits) ;
- des correspondances de Jean Cocteau (29 lettres) ;
- des correspondances de René Guy Cadou (9 lettres, 6 poèmes autographes et 3 tapuscrits).

En 2019, cette collection est complétée par un nouvel ensemble de correspondance constitué de près de 300 lettres reçues par Julien Lanoë entre 1945 et 1983, mais également plusieurs dossiers relatifs à sa présidence de la Société des Amis du Musée des beaux-arts :
- des correspondances de Gaston Chaissac (51 lettres) ;
- des correspondances de Gabriel Marcel (110 lettres) ;
- des correspondances de Maurice Fourré (126 lettres).

 

Le dernier numéro de la Nouvelle Revue Nantaise (éditions Joca Seria) rend hommage à Julien Lanoë à travers de nombreuses contributions. A cette occasion, une rencontre est organisée à la Médiathèque Jacques Demy.

 

Mardi 15 octobre, 18h
Médiathèque Jacques Demy, salle Jules Vallès

 

En savoir plus sur Julien Lanoë : ici