64

Un chantier de restauration historique pour le Belem

Date de publication : 11/01/2023

Cet hiver, la Fondation Caisse d’Epargne Belem a lancé des travaux sur le trois-mâts afin de restaurer en partie la coque du navire pour lui permettre de continuer à naviguer. Entreposé en cale sèche à Saint-Nazaire, le Belem reprendra la mer en juin.


Depuis plusieurs années, la Fondation surveille de près les tôles d’acier qui constituent la coque du Belem. Au fil des navigations, ces tôles perdent de leur épaisseur de façon naturelle, corrodée par l’eau de mer. Ce phénomène est amplifié par le déversement des eaux usées dans la zone la plus basse du navire, située sous la cale des machines. En effet, de par sa construction qui remonte à 1896, le navire ne dispose pas de bac de récupération pour ces eaux. Cette partie de la coque, particulièrement dégradée par rapport au reste du navire, doit donc être entièrement remplacée par une structure neuve afin que le Belem puisse conserver la certification nécessaire à le faire naviguer.

Trois-mâts « Belem » en restauration à Saint-Nazaire

Trois-mâts « Belem » en restauration à Saint-Nazaire

Date du document : 12-12-2022

C’est l’entreprise Eiffage Energie Systèmes – Clemessy Services qui a été choisie pour mener ce chantier de restauration. Ces travaux nécessitent tout d’abord la création d’un bloc neuf à partir d’une modélisation obtenue grâce à un scan 3D. Cette étape sera suivie par le démontage de la quasi-totalité des équipements de la salle des machines. Puis, les supports (appelés tins) sur lesquels repose le navire en cale devront être en partie retirés pour permettre aux techniciens de découper la tôle d’acier concernée par les travaux. Les tins seront également rehaussés pour faciliter cette étape, ce qui surélèvera le navire.

Écorché d’un chantier historique : le « Belem » en restauration à Saint-Nazaire

Écorché d’un chantier historique : le « Belem » en restauration à Saint-Nazaire

Date du document : 2022

Il sera ensuite nécessaire de trouver la technique idéale permettant de souder la structure de remplacement aux parties anciennes du navire. Une fois le mode opératoire défini, le nouveau bloc sera placé sur la coque et soudé. Il s’agit de travaux exceptionnels puisque jamais ils n’ont été réalisés sur un navire aussi ancien.

Direction du patrimoine et de l’archéologie, Ville de Nantes/Nantes Métropole

Autres actualités :

Pour cette 38e édition des Journées européennes du patrimoine, dont le thème retenu par le...

Date de publication : 03/09/2020

Les Anciens Chantiers Dubigeon, ce sont près de 130 ans d’expertise en matière de construction...

Date de publication : 17/11/2021

À l'occasion du plan paysage et Patrimoine (PPP) du quartier Dobrée-Gigant qui a permis de...

Date de publication : 08/06/2021