Eglise Saint-Etienne de Bellevue
Victoire Friésé, née Durand-Gasselin (architecte Nantes, 1908 - Nantes 1998)

Prisme noir posé sur l’île Beaulieu à proximité de la Loire et face au stade Marcel Saupin, le Palais des  sports est dessiné en 1967 et 1968 mais réalisé pour des raisons budgétaires en deux étapes : le volume central est édifié entre 1969 et 1973 puis les salles périphériques de 1976 à 1979, l’entrée principale et les résidences sportives n’ayant jamais été construites.

Il se substitue à l’ancienne halle du Champ-de-Mars, jugée trop exiguë pour accueillir le public des matchs de basket, sans cesse plus nombreux, et les manifestations internationales que la ville aspire à organiser. La municipalité d’André Morice décide donc de construire une salle de 6 000 places, capacité rapidement ramenée à 5 000, et de la localiser à proximité du site où se déroulent les compétitions sportives depuis une vingtaine d’années, élément supplémentaire de l’animation sportive, scolaire et commerciale offerte aux habitants de la Zup Beaulieu.

Match de basket au Palais des sports de Nantes

Match de basket au Palais des sports de Nantes

Date du document : 1983

Georges Évano et son associé, Jean-Luc Pellerin, imaginent une enveloppe de verre noir, portée par une structure métallique reposant sur les tribunes en béton. La toiture est constituée d’une structure tridirectionnelle d’une portée record de 80 mètres, calculée selon un programme mis au point par l’ingénieur Richard Dziewolski.

S’inspirant de la disposition intérieure de la salle des concerts symphoniques de la Philharmonie de Berlin et des pans de verre des édifices de l’architecte anglais James Stirling, le palais introduit à Nantes une architecture de verre et métal que célébreront de nombreuses publications et le Prix européen de l’architecture métallique 1977. La mise en couleur radicale (noir et rouge pour l’extérieur, rouge, blanc et vert prairie pour l’intérieur) conçue par Bernard Barto contribue à singulariser cette réalisation.

Inaugurée un an après le Parc des Princes à Paris, cette salle, un moment menacée de destruction, constitue un élément fondamental du patrimoine architectural nantais du 20e siècle.

Extrait du Dictionnaire de Nantes
2018

En bref ...

Localisation :

René-Viviani (rue) 21, NANTES

Date de construction :

1973

Auteur de l'oeuvre :

Evano, Georges (architecte) ; Pellerin, Jean-Luc (architecte)

Typologie :

architecture de culture recherche sport ou loisir

Pages liées

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Dominique Amouroux

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.