Marie-Séraphique
Noyades

Construit en 1933 par les Ateliers et Chantiers de Bretagne à Nantes, le remorqueur Goëland a été exploité jusque dans les années 1980 par le service maritime des Ponts et Chaussées.

Inauguration du tunnel de l'Erdre à bord du   <i>Goëland</i> 

Inauguration du tunnel de l'Erdre à bord du  Goëland 

Date du document : 05-04-1934

Outre son travail de remorqueur, le Goëland fut également employé comme « brise-glace » pour protéger les piles des ponts de l’embâcle et comme « sauveteur » de bateaux par temps de crues. Il a ensuite entamé une carrière dans l’extraction de sable en Loire avant d’échouer près d’Oudon.

  <i> Le Goëland </i>   envasé

  Le Goëland   envasé

Date du document :

Sauvetage du   <i>Goëland</i> 

Sauvetage du  Goëland 

Date du document :

L’association Bateaux du Port de Nantes (APBN) le récupère en 1995 pour l’installer quai de Versailles et le réhabiliter en lieu d’accueil.

Le bateau est classé Monument Historique par arrêté du 21 mai 2014.

 <i>Le Goëland</i>   après restauration

 Le Goëland  après restauration

Date du document : 05-02-2012

 <i>Le Goëland</i>   à quai

 Le Goëland  à quai

Date du document : 31-01-2010

Longueur : 20 m
Largeur : 4,65 m
Moteur diesel de 155 CV
Vitesse de remorquage : 5,3 noeuds (environ 10 km/h)

Direction du patrimoine et de l'archéologie, Ville de Nantes / Nantes Métropole
2017

En savoir plus

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Olivier Absalon

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.