Basilique Saint-Nicolas
La Juste

Jadis spécialisé dans le transport de la cacahuète, le Cap Vert est l’un des derniers chalands automoteurs de France.

Des bateaux de transport

Les chalands sont des bateaux à fond plat, souvent non ponté, employé sur les rivières, les canaux et les rades, servant au transport de matériel. Ils existent depuis l’antiquité romaine.
Avec les époques, différentes formes de chalands ont été créées pour s’adapter à des marchandises ou à des espaces fluviaux particuliers. Ainsi, les coques en bois ont cédé la place aux coques métalliques à la fin du 19e siècle, et le halage a été remplacé par les moteurs à diesel.

Le <i>Cap Vert</i>

Le Cap Vert

Date du document : 27-04-2015

Le transport sur la Loire et ses affluents

Le grand chaland de Loire, qui peut atteindre 30 m de long, est le plus grand des chalands fluviaux. Il peut transporter jusqu'à 80 tonnes pour les plus grands. Son fond plat, caractéristique de tous les bateaux fluviaux, se redresse à l'avant pour former la levée qui lui permet d'accoster frontalement par rapport à la grève. Son tirant d’eau à pleine charge est proche de 1 m ; à vide il est de environ 45 cm. Il remonte rarement au-delà de Nevers.

 

Une vie riche et variée

Le 26 septembre 1928, le chantier Duteil et Cie (installé à Roche Maurice) lance un chaland automoteur à coque rivetée nommé Ville d’Ingrandes. Celui-ci a été commandé par Georges Belliveau, transporteur fluvial. Entre 1937 et 1939, le Ville d’Ingrandes est exploité par la Compagnie Fluviale de l'Ouest. La nature de son fret est très variée : messagerie, ardoises, Cointreau, etc. En 1939, le bateau prend le nom de Cap Vert en référence à son principal fret : l'huile d'arachide fournie par l'huilerie "CAP-VERT" de Château-Gontier.


Il demeure transporteur fluvial jusqu'en 1964. À cette date, le bateau est utilisé pour le dragage du sable de Loire par son nouveau propriétaire. La concurrence du transport par voie ferrée et surtout par voie routière, rend le chaland obsolète en 1970. Il est retiré du service et amarré à Saint-Julien-de-Concelles pour servir de ponton d'accostage aux bateaux sabliers.


Une nouvelle jeunesse

Le chaland a été classé Monument historique le 22 septembre 1994 au titre d'objet du patrimoine fluvial. Le bateau est acheté en 2001 par la commune de Montjean-sur-Loire. Il est restauré pour pouvoir être visitable.

 

Direction du Patrimoine et de l'Archéologie, Ville de Nantes / Nantes métropole

2019

Aucune proposition d'enrichissement pour l'article n'a été validée pour l'instant.