Forte de ses 27 sections sportives, l'ASPTT de Nantes est une des plus importantes associations omnisports de l'Ouest. Son histoire commence en 1943.

En 1993, à l’occasion du cinquantenaire de la création de l’ASPTT, Constant Pasquier, son fondateur, en retrace l’origine : « En 1941, l’Etat Français décréta l’Education physique obligatoire pour tous les jeunes agents des PTT de moins de 21 ans. Le 2 février 1942, monsieur Mordelle, chef du personnel à la direction départementale des PTT, me fit appeler et me demanda si je voulais bien assurer les cours d’éducation physique en tant que moniteur. J’acceptais cette fonction. L’administration des PTT avait loué une salle de gymnastique située au 44, rue de la Bastille à Nantes. Les séances avaient lieu chaque jour de la semaine, le matin de 7 h 30 à 8 h 30 et les mardis et vendredis de 19 h à 20 h. (…) Au cours du dernier trimestre de l’année 1942, plusieurs agents manifestèrent le désir de constituer des équipes sportives : basket-ball, volley-Ball, football. Des matchs amicaux furent organisés contre des équipes locales. L’esprit sportif se développait et les sportifs et sportives désiraient que fût fondée une société leur permettant de participer à des rencontres officielles ». En mai 1943, afin de satisfaire cette demande, monsieur Pasquier propose au directeur départemental des PTT, monsieur Tabary, de créer une Association sportive des postes, télégraphes, téléphones. Cette dernière est officiellement constituée le mois suivant. Basket-ball, foot-ball, volley-ball, natation et ping-pong sont les premières sections formées. Les entraînements se déroulent dans divers lieux nantais utilisés par d’autres clubs sportifs.

Non-Autoris�

Les premières installations sportives des années 1950

A partir des années 1950, l’ASPTT développe ses propres installations. Un terrain de basket est tracé sur le terrain de la rue Nicolas-Appert que la direction régionale des PTT utilise comme garage et entrepôt depuis 1944 après avoir racheté les locaux de la tréfilerie « La Clé nantaise » édifiée en 1920 tandis qu’un stade est aménagé à Saint-Herblain sur le terrain de l’Orvasserie acquis en 1959. L’association installe son siège rue Nicolas-Appert et en 1967, le terrain de basket est couvert.

La croissance des années 1970-2000

En 1972, Constant Pasquier, secrétaire général de l’ASPTT depuis 1955, prend sa retraite. Son successeur, monsieur Fournier s’attache alors à développer les équipements sportifs pour répondre à la demande des adhérents de plus en plus nombreux. Vingt ans plus tard, la salle omnisport de Lonchamp, la base nautique de Sucé-sur-Erdre, le complexe sportif de la Bergerie à Saint-Herblain, le stade de l’Orvasserie et le terrain de basket sont les différents lieux parmi lesquels l’ASPTT peut déployer ses activités. Ces installations sont complétées par la salle polyvalente inaugurée le 5 juin 1993 sur le site de la rue Nicolas-Appert.

Le plus grand club omnisports de l'Ouest

En 2003, l’ASPTT, forte de cinq mille trois cents adhérents, compte vingt-sept sections sportives ce qui en fait le plus grand club omnisports de l’Ouest et la troisième ASPTT derrière Paris et Lyon.

En 2006, les anciens garages des PTT sont vendus et un ensemble immobilier sort de terre quatre ans plus tard. Les installations sportives sont conservées. En 2011, la Ville de Nantes, qui les utilise pour les écoles du quartier, en devient propriétaire.

Archives de Nantes
2013


Témoignage : ...puis dans une salle en dur

La salle de la rue Appert a été construite en 1967 et on lui a donné le nom de Georges Ovinet. Monsieur et madame Ovinet habitaient rue de la Montagne au deuxième étage au-dessus du magasin de mon père. Leur fils Georges dit « Jojo » était mon grand copain....

Propos de Jean Brevet recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières - Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Investi dans la vie du club

A ce moment-là, le président était monsieur Pasquier. Il avait une forte personnalité et il était fort connu dans le monde du sport. Il travaillait aux PTT mais le personnel de la Poste pouvait être détaché pour le sport. Le bureau de l’association était...

Propos de Jean Brevet recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières - Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : L'effet « boule de neige »

Le club de basket s’est développé au cours des années 50. J’avais deux ans de différence avec mon frère, on était donc dans deux sections différentes. Et cela a fait boule de neige, d’autres jeunes sont venus. Les différentes sections ont été montées...

Propos de Jean Brevet recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières - Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Le basket en plein air

Au début, on jouait sur un terrain découvert. Quand il pleuvait, on arrêtait de jouer et quand il neigeait, on balayait pour enlever la neige. Le terrain était à côté du garage des P.T.T. Les remorques avec tout le matériel pour entretenir les lignes...

Propos de Jean Brevet recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières - Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"

Témoignage : Le basket, une histoire de hasard et d'amitiés

J’ai joué au basket à l’ASPTT pendant plus de trente ans avec une interruption quand j’ai été muté à Tours pour mon travail. C’est par hasard que j’ai commencé ce sport. Un jour, avec mon frère Jacques, nous passions par la rue Appert où il y avait un...

Propos de Jean Brevet recueillis par les Archives de Nantes et le groupe mémoire du quartier Dervallières - Zola en 2012 dans le cadre de la collection "Quartiers, à vos mémoires"


En bref...

Localisation :

Nicolas Appert (rue), 38, NANTES

Date de construction :

1967

Typologie :

architecture de culture recherche sport ou loisir

En savoir plus

Bibliographie

Archives de Nantes, Autour de la place Émile-Zola, Ville de Nantes, Nantes, 2013 (coll. Quartiers à vos mémoires)

Pages liées

Gymnastique

Tags

Contributeurs

Rédaction d'article :

Nathalie Barré

Témoignage :

Jean Brevet